Cinema
[Live Report] Festival international du film d’animation d’Annecy (jeudi)

[Live Report] Festival international du film d’animation d’Annecy (jeudi)

21 juin 2015 | PAR Sandra Bernard

Toute La Culture poursuit son reportage au festival international d’animation d’Annecy avec deux longs métrages, et deux conférences de presse attendues par les amateurs d’animation atypique, les conférences de presse d’Ankama et d’Arte.

Conférence Ankama :

Il y a quelques temps, nous vous présentions les nouveautés jeux vidéo de la firme du Nord de la France. En accord avec la politique transmedia de l’éditeur, plusieurs de ces jeux vidéo sont adaptés en films et séries d’animation. Ainsi, la saison 3 de Wakfu est en production, les deux premières saisons sont disponibles dans plusieurs langues. L’engouement pour la série est tel que la levée de fond sur kikstarter a largement dépassé les attentes avec 500 000€ récoltés. A noter, la série a bénéficié d’une grosse promotion en Asie l’année dernière. Krosmaster, le jeu de plateau qui fait une forte poussée avec 80 000 plateaux et 3 millions de figurines vendues, a maintenant sa déclinaison animée sur Gulli. Plus sombre, Mutafukaz (tiré d’un comics) va avoir droit à son film (en cours de réalisation). Les parapluies de Maude propose, en 10 minutes, un univers graphique novateur pour le studio. Abraca, ce jeu ultra fun pour Xbox et PS4 faisant parti d’un projet transmedia, sera également adapté en série. Le studio se lance également dans la production de très courts métrages destinés à être diffusés sur Vine et Snapchat.  Enfin, c’est Dofus : Livre 1 Judith qui créé l’événement avec l’adaptation en long métrage de la plus célèbre des licences d’Ankama. Pour information, Dofus compte actuellement 2 500 000 joueurs actifs et plus de 60 millions de comptes. Afin de renforcer l’impact auprès des fans lors de  sa sortie prochaine en 2016, de nombreux événements comme des dédicaces et de nouveaux produits dérivés seront mis en place. 

Conférence de presse Arte : 

La chaîne Franco-allemande souhaite développer son implication dans la diffusion de courts métrages. Ainsi, Silex in the city va bénéficier d’une saison 4, mais ce sont surtout deux adaptations de BD (édités chez Delcourt) qui créent l’événement : Tu mourras moins bête et Salaire net et monde de brutes. Petit coup de cœur pour Ploup, une série originale basée sur des échanges de SMS donnant lieu à des situations paradoxales, voire improbables mais bien senties. Pour accompagner la sortie d’Avril et le Monde truqué (coproduction Arte) un jeu d’enquêtes sur internet va être lancé. Il faudra retrouver les savants disparus et élucider de nombreux mystères. Les aventuriers de l’histoire de l’art ambitionne de présenter l’art de manière ludique en se basant sur un gros travail dans les archives. En complément aux diffusions TV, des web séries sont également au programme de la grille de rentrée de la chaîne. Cette dernière, avec des séries animées pour adultes, souhaite voir l’animation accéder à un statut reconnu, au même titre que les fictions et les documentaires. 

Little from the fish shop (hors compétition)
[rating=2]
La petite sirène d’Andersen revisitée par Jan Balej. Ce long métrage en stop motion au design particulier, qui a mis quatre ans pour être réalisé, propose une vision toute personnelle et très sombre du conte d’Andersen. Ce film qui sent la rouille, le sel et le foutre ne brille réellement par aucun de ces aspects. L’animation qui n’est pas fluide, les personnages inexpressifs, les longueurs scénaristiques rendent le visionnage assez pénible. A aucun moment l’on ne parvient à s’identifier aux personnages. Un film réalisé sans moyens qui manque de charme.

Tout en haut du monde (en compétition)
[rating=5]
Du scénario à la mise en scène en passant par la mise en couleurs, Tout en haut du monde fait preuve d’une belle originalité. Cette histoire de Sasha, une jeune fille de 15 ans qui part presque seule à la recherche du navire de son grand père pour laver l’honneur de sa famille, est une vraie bonne surprise. Les graphismes en 2D (quelques bateaux et objets sont animés en 3D) rehaussés d’aplats de couleurs confèrent un certain charme à l’ensemble. Autre prouesse, il a été réalisé en un temps record de 15 mois. Film familial, il plaît tout autant aux enfants (même petits) qu’aux parents. On regrette tout de même quelques petites incohérences (minimes).

Visuels : Ankama, Tout en haut du monde, Little from the Fish shop

Infos pratiques

[Live-report] Le « superclub » d’Haiku investit le Cinéma Paradiso de Mk2 au Grand Palais
Palmares du Festival international du film d’animation d’Annecy 2015
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

2 thoughts on “[Live Report] Festival international du film d’animation d’Annecy (jeudi)”

Commentaire(s)

  • Bonjour, ce n’est pas 6 millions de comptes créer mais bien 60 millions de comptes créer chez Ankama.
    On a appris de bien belle chose dans votre article. Merci. :)

    juin 21, 2015 at 17 h 08 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *