BD
Salaire net et monde de brutes

Salaire net et monde de brutes

17 octobre 2013 | PAR Sandra Bernard

salaire net et monde de bruteSalaire net et monde de brutes, voilà un titre ô-combien parlant pour une BD autobiographique traitant du monde de l’emploi précaire des jeunes diplômés, publiée aux éditions Delcourt. Un sujet tristement d’actualité traité avec humour et auto dérision.

[rating=4]

Les deux auteurs, Élise Griffon et Sébastien Marnier sont deux jeunes trentenaires diplômés en art. Bien que hautement qualifiés, il n’est guère facile pour eux  d’entrer dans le monde du travail. Enchainant les petits boulots, c’est une succession de vexations et de situations incongrues qui se succèdent au fil des pages. Entre patrons acariâtres, clients désagréables et tâches absurdes ils ont presque tout testé : des classiques livreurs de pizzas, baby-sitter, hôtesse d’accueil, vendeur, caissière aux plus surprenants comme cobaye médical ou encore téléopérateur de … téléphone rose.

Savant mélange d’humour et de désillusions, les dialogues sont généralement savoureux. Les graphismes à la fois simples et sympathiques vont à l’essentiel. Les couleurs pastelles contribuent fortement à l’ambiance du titre. Le petit plus, à la fin de chaque « souvenir », le salaire par heure et le nombre d’heures sonnent comme une morale ironique pour les tourments endurés par les deux compères.

Page sur le site de l’éditeur

Informations pratiques :

Salaire net et monde de brutes, chroniques ordinaires du travail temporaire, Date de parution : 04/09/2013 | ISBN : 978-2-7560-4204-6, Scénario : Elise GRIFFON Sébastien MARNIER, Dessin : Elise GRIFFON, Couleurs : Sébastien MARNIER, Série : Salaire net et monde de brutes, Collection : ENCRAGES

[Live report] Passage au Festival Lumière
Kanak au musée du Quai Branly
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *