Cinema

Lettres et révolutions de Flavia Castro, lucide subjectivité

26 mai 2011 | PAR Coline Crance

Lettres et révolutions est un film de Flavia Castro.  Elle relate l’itinéraire de son père Celso Castro, militant d’extrême-gauche brésilien contraint à l’exil par la dictature militaire et mystérieusement assassiné ou suicidé dans un appartement d’un ancien nazi.

 

 

4 octobre 1984. Porto Alegre. Celso est retrouvé mort dans l’appartement d’un ancien nazi qu’il poursuivait. Suicidé ou abattu par la police?? En menant l’enquête, Flavia Castro, 25 ans après, retrace l’aventure de celui qui était son père, ancien militant révolutionnaire?: Brésil, Argentine, Chili, la lutte armée, la clandestinité, l’exil à Paris, à l’atelier ronéos d’une certaine LCR…

Entre l’enquête policière et le journal intime, Lettres et révolutions est un voyage dans le temps, où le destin d’une famille et d’une enfant se confondent avec le rêve et les espoirs de toute génération de militants. Flavia dans une documentaire à la première personne où se mêle la rage et l’innocence de l’enfance conservées au gré de carnets intimes, transporte le spectateur en toute subjectivité. A travers différentes lettres, ce père mystérieux et disparus lui fait échos et livre aussi une partie intime de leur famille et de ce moment très particulier de l’histoire de l’Amérique latine. Au fil de son voyage, le passé et les voix présentes, se mêlent et n’hésitent pas à lui apporter la contradiction. Ces voix subjectives enrichissent et donnent l’explication de cette époque tumultueuse bousculée et évanouie par la force brutale de la négation du changement. Parfois lent et laborieux, Flavia Castro néanmoins assume pour la première fois au Brésil ( on peut se rappeler du très beau Le rideau de sucre de Camila Guzman sur les révolutions cubaines ) un documentaire sur ces années noires des dictatures sud-américaines en toute subjectivité et livre son histoire avec une lucidité et une émotion intacte.

Lettres et révolutions de Flavia Castro, France- Brésil. durée : 105 min  sortie en salle le 22 juin 2011

Diario de uma busca (Journal, lettres… par filmsdupoisson

 

Infos pratiques

Acqua in bocca de Pascale Thirode, une plongée dans un lourd secret familial
La Balade Sauvage, premier film de Terrence Malick, réédité et restauré en copie numérique
Coline Crance

One thought on “Lettres et révolutions de Flavia Castro, lucide subjectivité”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *