Cinema

Les Adoptés, un bel équilibre pour le premier film de Mélanie Laurent

Les Adoptés, un bel équilibre pour le premier film de Mélanie Laurent

28 octobre 2011 | PAR Olivia Leboyer

Mélanie Laurent signe un premier film original et lumineux. Sortie le 23 novembre 2011.

Marine (Marie Denarnaud) et Lisa (Mélanie Laurent), élevées toutes deux par Millie (Clémentine Célarié, vraiment très bien), sont comme des sœurs. Un beau jour, dans sa librairie, Marine fait la connaissance d’Alex, un critique gastronomique, qui lui plaît immédiatement. Comment vivre cette histoire naissante sans trop s’éloigner des siens ?
A première vue, de loin, les écueils sont nombreux : une histoire de liens familiaux, de construction de soi, une rencontre, un accident, tous les ingrédients semblent réunis pour un film convenu, lacrymal à souhait. Et, à l’écran, on reçoit un joli film atypique, très personnel.

Une première rencontre où l’on se parle, intelligemment, des nouvelles de Raymond Carver, cela augure déjà bien de la suite ! Mélanie Laurent parvient à donner vie à cette histoire de famille, à nous faire entrer très naturellement dans leur intimité. Les dialogues sonnent constamment justes, désamorçant les situations « stéréotypées » pour les rendre vraiment présentes, sensibles. Les fous rires, les conversations à bâtons rompus, les scènes à table, la qualité de l’image, d’une belle transparence, la musique de Syd Matters, contribuent à créer une atmosphère singulière.
Si l’histoire connaît quelques rebondissements mélodramatiques, curieusement, on y croit jusqu’au bout. On sent une réelle attention portée aux acteurs, Marie Denarnaud (belle et solaire) et Denis Ménochet (viril et sensible) en tête. Dans un joli second rôle, Audrey Lamy est, comme d’habitude, drôle et touchante. Jusqu’au petit garçon, Théodore Maquet-Foucher (qui joue le fils de Mélanie Laurent), qui tranche avec le tout-venant des enfants au cinéma, tous les acteurs sont parfaits et vraiment en résonance les uns avec les autres. Un premier film sur le fil, qui séduit par son naturel.

Les Adoptés, de Mélanie Laurent, France, 1h40, avec Marie Denarnaud, Denis Ménochet, Mélanie Laurent, Clémentine Célarié, Audrey Lamy, Théodore Maquet-Foucher. Sortie le 23 novembre 2011.

© StudioCanal

Bar Refaeli signe une collection capsule pour Passionata…
Au Petit Palais, la Comédie-Française dévoile ses trésors cachés
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

One thought on “Les Adoptés, un bel équilibre pour le premier film de Mélanie Laurent”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *