Cinema

Le cinéaste Andreï Konchalovsky va être fait chevalier de la légion d’honneur

21 septembre 2011 | PAR Coline Crance

Ce jeudi 22 septembre à 18h00 en l’Hôtel Bristol, le metteur en scène de cinéma et de théâtre mais aussi scénariste, Andreï Konchalovsky, sera fait Chevalier de la Légion d’honneur. Il recevra cette distinction des mains de Gilles Jacob qui de nombreuses fois l’a accueilli au Festival International du Film de Cannes, couronnant ainsi la très riche carrière du cinéaste russe.

 

Né à Moscou en 1937, Andreï Konchalovsky est le fils du couple d’écrivains Sergeï Mikhalkov et Natalia Konchalovskaïa. Petit-fils du peintre Piotr Konchalovsky et arrière petit-fils du peintre Vassili Sourikov, il étudie pendant douze ans le piano, d’abord à l’Ecole Musicale puis au Conservatoire. Après avoir vu le film « Quand passent les cigognes » de Mikhaïl Kalatozov, il interrompt ses études musicales et intègre l’Ecole de Cinéma de Moscou (VGIK) sous la direction de Mikhaïl Romm. Il partage les bancs de l’école avec Andreï Tarkovsky pour lequel il écrit le scénario du court métrage Le rouleau compresseur et le violon (1961), l’assiste ensuite sur le tournage de L’enfance d’Yvan (1962) et collabore avec lui à l’écriture de  Andreï Roublev (1969). Au cours de sa carrière il abandonne le nom Mikhalkov pour se différencier de son frère cadet Nikita Mikhalkov également cinéaste. Il signe en 1965 son premier long métrage, Le premier maître, d’après un livre de Chingis Aitmatov sur la période post-révolutionnaire de 1917. Son second film, Le bonheur d’Assia (1966), est censuré par les autorités soviétiques pendant plus de quinze ans. Le film présente une vision nuancée des Kolkhozes. Il réalise le Nid des Gentilhommes en 1969 mais c’est son film suivant qui est considéré comme l’un des films russes les plus importants, Oncle Vania d’après la pièce de Tchekhov. Mais c’est son film Siberiade qui connaît un succès d’estime. Il reçoit le grand prix du festival de Cannes en 1979 et lui permet ainsi de s’exiler aux Etats-Unis. Le film dresse un portrait dramatique et réaliste de la vie de villageois en Sibérie. Installé aux Etats-Unis, il tourne de nombreux films en langue anglaise,  Maria’s Lovers, Runaway Rain, qui reçoit trois nominations aux oscars, et un golden globe du meilleur acteur pour Jon Voight. Dans les années 1990, il retourne en Russie. Il tourne alors Le cercle des intimes, sélectionné au festival de Berlin en 1992 qui dresse le portrait du  projectionniste de Staline et pose la question de la collusion avec le totalitarisme. Puis il se penche sur  un autre projet Riaba ma poule qui met en scène sous la forme d’une fable moqueuse les personnages du Bonheur d’Assia dans la russie post-soviétique.

Il met ainsi en scène La mouette de Tchekhov au Théâtre de l’Odéon à Paris, Guerre et paix d’après Tolstoï au Metropolitan Opéra de New York et au Théâtre Mariinsky de Saint Petersbourg, l’opéra Un ballo in maschera de Verdi au Théâtre Reggio de Turin ou encore La dame de pique à l’Opéra Bastille et Eugène Onéguine d’après Alexandre Pouchkine à la Scala de Milan. En 2001, il revient derrière la caméra pour réaliser la coproduction franco-russe La maison des fous, une histoire se déroulant dans un asile situé à la frontière russo-tchétchène lors de la guerre en Tchétchénie. Le film obtient le Lion d’Argent au Festival de Venise en 2002 et l’accueil est enthousiaste dans toute l’Europe.

Son dernier long-métrage sorti en France, Gloss remonte à 2009, son casse-noisette en 3D Nutcraker (2010) avec Elle Fanning, John Turturro et Richard E.Grant reste inédit en France.

Infos pratiques

Des meubles d’époque et contemporains à Versailles
Une boutique éphémère pour shopper des créations uniques, fait main et Made in France
Coline Crance

One thought on “Le cinéaste Andreï Konchalovsky va être fait chevalier de la légion d’honneur”

Commentaire(s)

  • Hugo von Graffenberg

    Un homme intelligent et charmant, avec une femme intelligente et charmante.

    septembre 22, 2011 at 11 h 58 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *