Cinema
L’agenda cinéma de la semaine du 2 décembre

L’agenda cinéma de la semaine du 2 décembre

02 décembre 2020 | PAR Mahaut Adam

A quelques semaines de la réouverture des cinémas, ne désespérez pas ! Il reste quelques pépites à dégoter depuis votre écran d’ordinateur. Au programme de cette semaine : une masterclass, un festival, un film culte et un documentaire sur Arte. 

Masterclass avec Agnieska Holland sur « Europa Europa » 

European Film Factory organise une masterclass avec la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland à propos de son film Europa Europa (1990) qui est disponible sur la plateforme d’éducation au cinéma European Film Factory. Des élèves de quatre classes de lycée en Europe (Espagne, Italie, Pologne, Roumanie) poseront des questions à la cinéaste. Plusieurs classes européennes suivront également l’évenement. La Masterclass sera en anglais et sera diffusée en live via un lien privé Youtube. Si vous souhaitez assister à la masterclass en tant que spectateur, merci de contacter [email protected]

Festival international du Film d’éducation (en ligne)

Depuis 15 ans, un festival cinématographique se tient à Évreux sur des problématiques de l’enfance et la jeunesse. Des courts-métrages, longs-métrages, documentaires et films d’animations sont montrés au public. La 16ème édition se déroule sur Vimeo, et les 41 films proposés sont disponibles jusqu’au 6 décembre.

« Mank » de David Fincher, un film qui donne envie de retourner au cinéma

Disponible dès vendredi sur Netflix, le réalisateur David Fincher revient sur Netflix, après avoir créé la série Mindhunter. En rendant hommage au réalisateur Orson Welles, David Fincher souhaite faire revivre le Hollywood des années 1930 tel quel que l’a connu Herman Mankiewicz, surnommé Mank par ses amis et ses détracteurs. Des clins d’œil pour les grands fans de ciné, qui donneront certainement envie de retourner en salles de cinéma.

« Petite fille » sur Arte, portrait sur l’identité d’une enfant

Le 2 décembre, Arte diffuse un documentaire poignant sur une enfant transgenre, née garçon et devenue fille. Le documentariste Sébastien Lifshitz, réalisateur d’“Adolescentes”, a suivi sa vie au cœur d’une famille aimante, livrant le portrait lumineux de sa différence. Une ode lumineuse à la liberté d’être soi.

Visuel : ©Affiche https://images.app.goo.gl/piC38MbANg7wRdSE8

Sébastien Vidal : « Nous sommes en position de combat »
Prix Renaudot 2020 : Marie-Hélène Lafon récompensée avec Histoire du fils 
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture