Cinema

La croisière: comédie franchouillarde, drôle et fière de l’être!

La croisière: comédie franchouillarde, drôle et fière de l’être!

21 avril 2011 | PAR Gilles Herail

Avec son casting d’éternels seconds rôles, La croisière assume sa ringardise. La critique de cette comédie populaire rythmée où Charlotte de Turckheim, Marilou Berry, Antoine Dulery, Jean Benguigui, Line Renaud et cie assurent le spectacle.

Synopsis officiel: La Méditerranée n’est pas forcément un long fleuve tranquille : c’est ce que quatre femmes vont découvrir en embarquant pour une croisière de rêve sur le Fantasia. Entre pétages de plomb, fous rires, remises en question, cours de tango, et rencontres mystiques, cette grande traversée va leur révéler de nouveaux horizons, pleins de surprises, d’amour et surtout d’amitié.

Film de vacances au casting populaire mais peu vendeur, La croisière n’a pas été présentée à la presse pour éviter une réception désastreuse. Le deuxième film de Pascale Pouzadoux après le peu réjouissant De l’autre côté du lit est pourtant une bonne surprise. La bande-annonce laborieuse cache en effet une comédie rythmée, lourde mais très sympathique. La croisière assume son côté beauf et ne cherche jamais à être tendance. C’est peut être ce choix qui lui donne un certain charme d’Ontoniente du pauvre qui ne renie pas sa ringardise mais au contraire s’en amuse.

L’écriture est une des vraies réussites du film qui maintient un rythme permanent qui s’effondre seulement dans les trois dernières minutes qui concèdent au sentimentalisme, passage obligé de toute comédie familiale. Les personnages, caricaturaux à souhait sont servis par des acteurs au talent comique éprouvé qui maintiennent toujours un premier degré salutaire. Charlotte de Turkheim est jusqu’au bout des ongles cette éleveuse de porcs bretonne mal dégourdie, Marilou Berry se complait avec bonheur dans son rôle de working girl insupportable et Antoine Dulery surprend dans son interprétation tout à fait valable d’une Madame Doubfire/Tootsie. Là où l’on attendait du sous Dany Boon plein de bons sentiments et sans inventivité comique, Pascale Pouzadoux réserve son lot de quiproquos, de rebondissements, de répliques chocs à profusion. Le paquebot est en effet propice aux portes qui claquent et aux rencontres impromptues. Forcément théâtral, La croisière est un peu trop bruyante et pas très raffinée : Pouzadoux assume ses choix et recherche en effet la drôlerie dans toute situation.

Dans cet univers où la chanson franchouillarde est magnifiée et la méchante working girl est directement qualifiée de « Parisienne », la liberté de ton est pourtant de mise. On retrouve du buresque pur avec l’équipe de sécurité du navire qui se croit avec Bruce Willis dans Die Hard. On s’étonne devant la modernité du propos sur l’homosexualité à travers la relation entre De Turckheim et Duléry travesti hilarante. La scène du vrai-faux coming out de cette éleveuse de porc restera dans les annales. N’oublions pas de souligner que La croisière réserve ses rôles principaux comiques à des femmes, ce qui reste encore toujours très rare (en dehors du cas Catherine Frot). Au final, Pascale Pouzadoux réussit un film sincère dans ses intentions, au comique troupier parfois lourdingue mais toujours sympathique qui ne cherche aucunement à séduire l’intelligentia. Pas si populiste que ça, La croisière se prétend has been mais cache un réel effort d’écriture comique bien plus soutenu que dans les tonitruants mais insipides Rien à déclarer et autres Camping 2.

Gilles Hérail

La croisière, une comédie française de Pascale Pouzadoux avec Charlotte de Turckheim, Antoine Dulery, Marilou Berry, Jean Benguigui, Armelle, Line Renaud, sortie le 20 avril 2011, 1h30

Le Cargo de Faustin Linyekula ou comment laisser pour un instant de côté les mots pour faire parler la mémoire d’un corps ?
Et soudain tout le monde me manque: « Je t’aime moi non plus » filial entre Michel Blanc et Mélanie Laurent
Gilles Herail

One thought on “La croisière: comédie franchouillarde, drôle et fière de l’être!”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *