Cinema

Jean de la Lune envoie les enfants dans les étoiles

Jean de la Lune envoie les enfants dans les étoiles

25 octobre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le célèbre conte de Tomi Ungerer, Jean de la Lune est adapté au cinéma par Stéphane Schesch. Si ces noms là vous disent quelque chose c’est que vous avez déjà succombé au charme des « Trois Brigands ». Cette fois -ci, place à un voyage non pas sur la lune, mais sur terre.

Seuls les enfants le voit. Il est là, lové dans la belle blanche, petit bonhomme tout rond. Il veille sur leur sommeil. Mais voilà que ce marchand de sable s’emmerde bien ferme, il choppe alors une comète et déboule sur terre. Il y trouve un président, le président du monde et un savant fou, Ekla des Ombres.

Le dessin animé joue sur ( au moins) deux niveaux de lecture. Celui classique du regard d’enfant perdu par les grands mais aussi celui de la guerre froide.  L’une des premières images nous amène au gouvernement mondial où le président se gorge d’avoir enfin atteint la conquête du monde. Mais l’impact de cette mystérieuse comète lui fait croire à une attaque des « luniens ».

Le trait est soigné dans une sensation « à la main ». Cela n’est pas faux, tout a vraiment été dessiné à la main sur tablettes numériques. Cela offre une image loin de l’aseptisation d’un dessin animé en 3D. On pense à Jean de la Lune flottant parmi les nénuphars, si jolis.

L’histoire est belle, elle parle à tout âge, elle est drôle et acide aussi. Le tempo choisit d’être lent pour progresser, jusqu’à l’apogée vers un rythme très intense. Le tout est soutenu par une bande son réjouissante. On entendra Moon River ou It’s only paper moon.

De la bonne musique, un bon scénario et des bons dessins. Un bon film en quelques mots !

 

A Avignon, le OFF fait la guerre au IN
Le Salon international du Patrimoine culturel des Ateliers d’Art de France prendra ses quartiers au Carrousel du Louvre du 8 au 11 novembre
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 réflexions au sujet de « Jean de la Lune envoie les enfants dans les étoiles »

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *