DVD-VOD
[Sortie DVD] Woody Allen aux prises avec les listes noires du Maccarthysme dans « Le prête-nom » de Martin Ritt

[Sortie DVD] Woody Allen aux prises avec les listes noires du Maccarthysme dans « Le prête-nom » de Martin Ritt

05 septembre 2014 | PAR Yaël Hirsch

Ecrit et réalisé une vingtaine d’années après le maccarthysme par des auteurs qui se sont heurtés au chômage engendré par les « listes noires » paranoïaques du Maccarthysme, Le Prête-nom de Martin Ritt nous plonge dans les hypocrisies hollywoodiennes des années 1950 avec un humour grinçant et offre à Woody Allen l’un de ses meilleurs rôles. Un vrai chef d’oeuvre méconnu qui vient de ressortir en dvd chez Wild Side.

[rating=5]

Mis sur liste noire pour ses convictions communistes, le célèbre écrivain Arthur Miller (Michael Murphy) ne trouve plus de travail. Les choses ne sont pas dites clairement, mais l’un dans l’autre, une fois son nom inscrit sur la « liste », aucun de ses textes ne trouve plus preneur, surtout pas à la télévision où il gagnait sa vie avec d’excellents scénarios. Désespéré, il va voir son ami d’enfance, Howard Prince (Woody Allen) pour lui demander un service : lui servir de prête nom et aller livrer et défendre pour lui des textes auprès des chaînes de télévision. Looser sympathique, ce dernier qui vivote de petits paris et de son travail de caissier dans un bar, qui court toujours après les dollars et les filles, le fait au début par amitié mais à grand renfort de 10 % de commission, il y voit très vite son intérêt et se met à représenter plusieurs auteurs blacklistés. Alors que plus personne ne peut écrire, Prince devient très vite la coqueluche des médias et plus célèbre que les comédiens qui incarnent « ses » textes. Il tombe très vite amoureux de Florence (Andrea Marcovicci) d’une des cadres de la chaîne principale avec laquelle il travaille et s’enfonce dans un mensonge qui paraît drôle et bonhomme face aux verdicts délirants des bureaux en charge de la défense de l’Amérique face aux convictions communistes.

Au top de sa forme de clown mélancolique lorsqu’il dépasse la névrose newyorkaise pour plonger dans la paranoïa politique, Woody Allen donne à ce prête -nom entre rire et terreur une portée étonnante. On sourit et on grince des dents tout le long d’un film qui parvient à la fois se moquer et à figurer l’enfer d’une bureaucratie qui suit à la lettre le programme d’une idéologie jusqu’à tuer la liberté et les gens qui l’incarnent : les artistes. Le personnage de comédien sacrifié joué par Zero Mostel, qui a lui-même été privé de travail et de possibilité d’exercer son métier dans les années 1950 et particulièrement émouvant. On sent que chaque situation a été vécue et lors de l’échappée finale du passage du personnage de Prince devant la commission en charge de juger la validité des opinions politiques des artistes, le malaise atteint une apogée qui ne passe pas avant la fin du générique. Noir et humoristique, très humain sur un épisode sombre de la vie politique et intellectuelle des Etats-Unis, Le prête nom est un grand film à voir ou revoir d’urgence.

Le prête-nom, de Martin Ritt, avec Woody Allen, Zero Mostel, USA, 1976, 1h40. Sortie dvd chez Wild Side, collection « les introuvables », 14.99 euros.

Bonus :
– La Liste Noire : entretien avec Jean Douchet (13 min)
– bande annonce d’origine
– Galerie photos

https://www.youtube.com/watch?v=AE5rvXn9Wkc

visuels (c) Wild Side

[Sortie DVD] « La crème de la crème » de Kim Chapiron : the sexual network
« Philosopher ou faire l’amour » : Ruwen Ogien mêle sentiments, philosophie et chansons populaires
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture