Cinema

Dvd : Portrait d’une enfant déchue avec Faye Dunaway

Dvd : Portrait d’une enfant déchue avec Faye Dunaway

27 février 2012 | PAR Yaël Hirsch

Ressorti en copie restaurée sur nos écrans l’an dernier « Portrait d’une enfant déchue »(1970) de Jerry Schatzberg (Panique à Needle Park, L’époyvantail) vient de sortir en dvd et en blu-ray chez Carlotta. Le film rassemble les morceaux esthétiques de la vie d’un mannequin international. Une œuvre envoûtante entre folie et esthétique, et qui joue avec la dissonance des temps et des images.

Ancienne égérie de la mode, Lou Andreas Sand (Faye Dunaway)s’est retirée dans une maison au bord de l’océan où elle s’adonne à la poésie et à la sculpture. Ancienne coqueluche des couvertures de magazines, elle voit sa solitude rompue par l’arrivée d’un ancien ami photographe, Aaron Reinhardt (Barry Primus) qui est projette d’écrire un film sur la trajectoire de cette icône. L’entretien commence, et amène par bribes de mémoire traitresse vers une vie d’excès et de mondanité dans un New-York où Lou était reine de beauté, adoubée par son amie la photographe Paula Galba (Viveca Lindfors). Au fil du récit, les fragilités de la superbe femme apparaissent, et l’on suit surtout la déchéance de cette femme adulée par les hommes et rongée par la folie.

Passé de l’objectif du photographe à la caméra, Jerry Schatzberg filme en morceaux une Faye Dunaway sculpturale et au visage peint, encore toute auréolée du succès et des troubles de son rôle dans « Bonnie and Clyde ». Ce faisant, il montre à la fois l’endroit et l’envers du décor, qui semble sauter au gré des flash-backs et des disruptions de la mémoire. L’ombre portée de la folie colore le film d’inquiétante étrangeté et la déchéance a, dans ce portrait voilé du top model Ann Saint Marie, la beauté du diable.

Portrait d’une enfant déchue, de Jerry Schatzberg, avec Faye Dunaway, Barry Primus, Viveca Lindfors, Barry Morse, Roy Schneider, USA, 1970, VOST, 99 min, Carlotta: Dvd, 14, 99 euros, blu-ray, 19.99 euros.  Sortie le 22 février 2012.

Bonus :
. LE FILM RÉVÉLÉ (13 mn)
Cinéphile pionnier, défricheur de grands auteurs, Pierre Rissient raconte sa découverte de Portrait d’une enfant déchue en 1970 au Festival du film de San Francisco.

. ILLUSION ET RÉALITÉ (51 mn)
Dans cet entretien exclusif dirigé par Michel Ciment (directeur de la revue Positif), Jerry Schatzberg revient sur sa première œuvre cinématographique au gré de nombreux souvenirs personnels.

Gagnez un bracelet « All School » Alcor & Mizar
L’ensemble Al Kindi en concert au Trianon le 27 mars prochain
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “Dvd : Portrait d’une enfant déchue avec Faye Dunaway”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *