Cinema

Cinéastes, de notre temps au centre Pompidou

26 avril 2011 | PAR Coline Crance

Du mercredi 27 avril au samedi 9 juillet 2011, les écrans du Centre Pompidou font la part belle à un ensemble d’émissions sur le cinéma inspiré par André S. Labarthe et Janine Bazin, une série sans équivalent dans l’histoire audiovisuelle « Cinéastes de notre temps » devenue « Cinéma de notre temps » lors de sa reprise en 1988 sur Arte.

Cette exceptionnelle série sera présentée dans son intégralité, augmentée d’inédits, de rushes exhumés et rehaussée de séances spéciales. De Bunuel à Walsh en passant par Murnau ou encore Kiarostami, cette programmation s’annonce d’une ampleur inédite. Les films du « Cinéma de notre temps » font dialoguer d’un continent à l’autre les époques et les générations, les styles et les points de vues, les interrogations. Ce dialogue pour André S. Labarthe constitue cette lecture transversale pour  » pénétrer par des portes orientées différemment  un même édifice qui est le cinéma », état d’esprit qu’il insufflait dans son travail aux Cahiers du cinéma.

Autour de cette programmation et de la brillante présence de Labarthe se grefferont des séances spéciales qui feront de cette rétrospective un évènement unique et riche. Plusieurs évènements et rencontrent émailleront cette programmation. Des rencontres auront lieu autour de Seymour Cassel (27 et 30 avril), Jean Marie Straub (30 avril), Joseph von sternberg et Souleymane Cissé ( 7 mai), Otar Iosseliani et Julie Bertucelli ( 16 juin)…

Pour retrouver toutes les informations concernant l’évènement : ici

 

 

Infos pratiques

Une 7e Nuit des Musées multi-artistique
Skip the Use le 27 avril à la Boule Noire
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture