Cinema
Cannes 2020 : La Fabrique Cinéma de l’Institut Français est maintenue

Cannes 2020 : La Fabrique Cinéma de l’Institut Français est maintenue

21 avril 2020 | PAR Yaël Hirsch

Programme de repérage et de valorisation de réalisateurs et producteurs des pays du Sud, la Fabrique Cinéma, traditionnellement située au cœur du Festival de Cannes, accompagne cette année 2020, peut-être plus que jamais, une série de premiers ou deuxièmes longs métrages avec pour parrain Rachid Bouchareb. Les modalités précises de mise en œuvre du programme de La Fabrique Cinéma 2020 doivent être annoncées ultérieurement.

Le réalisateur d’Indigènes et Hors la loi succède ainsi à Brillante Mendoza et Cristian Mungiu comme parrain.

« Face à la crise sanitaire mondiale, l’Institut français et ses partenaires (France Médias Monde, la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (Sacem), l’Organisation internationale de la Francophonie et avec le soutien de Orange Studio) mettent en place des mesures exceptionnelles pour soutenir les artistes et l’ensemble des professionnels de la culture en France et à l’étranger », dit le communiqué de presse qui assure le maintien de ce programme qui accompagne les cinémas du monde depuis plus de 10 ans.

Et la Fabrique Cinéma a annoncé sa sélection de projets pour 2020. Parmi ceux-ci 3 projets documentaires et 7 projets de fictions, 5 projets portés par des réalisatrices et 5 par des réalisateurs, lesquels sont représentés par 6 producteurs et 4 productrices. Enfin, 5 projets sont des premiers longs métrages et 5 projets sont des seconds longs métrages.

AFRIQUE

MOZAMBIQUE : The Nights Still Smell of Gunpowder de Inadelso Cossa – documentaire, 2e long métrage, produit par Inadelso Cossa / 16mmFILMES

SENEGAL : Coura + Oulèye de Iman Djionne – fiction, 1er long métrage, produit par Souleymane Kebe / Sunuy Films

AMERIQUE LATINE

BRESIL : Babylon de Francisco Bahia – documentaire, 1er long métrage, produit par Alice Riff / Sendero Filmes

REPUBLIQUE DOMINICAINE : Without a Name de Valeria Valentina Bolivar – fiction, 1er long métrage, produit par Fernando Santos Diaz / Guasábara Cine

ASIE

KAZAKHSTAN : A Pair of Leather Clogs de Olga Korotko – fiction, 2e long métrage, produit par Olga Korotko / Seven Rivers Cinema

THAILANDE : 9 Temples to Heaven de Sompot Chidgasornpongse – fiction, 2e long métrage, produit par Kissada Kamyoung / Kick The Machine Films

VIETNAM : Skin of Youth de Ash Mayfair – fiction, 2e long métrage, produit par Tran Thi Bich Ngoc /An Nam Productions

EUROPE

MONTENEGRO : Gina de Sara Stijovi – documentaire, 1er long métrage, produit par Branimir ?ugi? / LIVE production

PROCHE ET MOYEN ORIENT
EGYPTE : Seeking Haven for Mr Rambo de Khaled Mansour – fiction, 1er long métrage, produit par Rasha Hosny / Patchwork Productions

IRAN : Do you know anything about Omid? de Keywan Karimi – fiction, 2e long métrage, produit par Keywan Karimi / Key film

C’est la première fois que La Fabrique sélectionne des projets du Kazakhstan et du Monténégro.

visuel : © Catherine Vinay – La Fabrique Cinéma 2018

Un bilan lourd pour la culture : ces artistes morts du coronavirus (3)
Confinement : Créer malgré la précarité, Portraits d’artistes
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *