Cinema

Beigbeder passe à la réalisation en adaptant son « Amour dure 3 ans »

Beigbeder passe à la réalisation en adaptant son « Amour dure 3 ans »

17 juin 2011 | PAR Laurene Saby

L’égoïste romantique écrit et maintenant filme. Ancien publicitaire, Frédéric Beigbeder adapte lui-même son roman à succès « L’amour dure trois ans. » Le film, dont le tournage a débuté ses jours-ci au pays basque et à Paris, sortira dans les salles obscures le 18 janvier 2012.

Au départ, Gilles Lellouche était pressenti pour le rôle de l’infect et si attachant Marc Marronnier, alter ego de l’écrivain cynique. Finalement, c’est Gaspard Proust, camarade de Laurent Ruquier dans « On va pas s’gêner » sur Europe 1, qui incarnera l’amoureux raté de l’adaptation cinématographique.

Le casting de choc ne s’arrête pas là, puisqu’on pourra voir dans « L’amour dure trois ans » Louise Bourgoin, Elisa Sednaoui, Nicolas Bedos, Valérie Lemercier et même Joey Starr. Après le succès de « 99 francs », autre best-seller de Beigbeder, réalisé par Jan Kounen et sorti en 2007, ce prochain film est attendu de pied ferme par les amateurs du jeune homme dérangé.

Espérons que l’essence du livre sera restituée à l’écran. Rappelez-vous, dans « L’amour dure trois ans », on trouve des conseils : « Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n’existe pas. L’amour est impossible. Rien n’est grave. » On découvre des vérités qui font mal : « Après trois ans, un couple doit se quitter, se suicider, ou faire des enfants, ce qui sont trois façons d’entériner sa fin. » On s’interroge sur des tournures philosophiques et poétiques : « Un moustique dure une journée, une rose trois jours. Un chat dure treize ans, l’amour trois. C’est comme ça. Il y a d’abord une année de passion, puis une année de tendresse et enfin une année d’ennui. » Et puis on rit (souvent jaune) quand même pas mal : « Tu connais la différence entre l’amour et l’herpès? L’herpès dure toute la vie. » Bref, on devient réaliste : « L’amour commence dans l’eau de rose et finit en eau de boudin. »

« L’amour dure trois ans » est la bible de toute cette génération de gens paumés, dépassés malgré eux par la farce de l’amour à laquelle ils croient depuis leur plus tendre enfance. Beigbeder en est le porte-parole étincelant, et en attendant le film, on lit encore et encore ce livre de poche, à poser sur le coin de sa table de chevet.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

(c) visuel : ilbarritz.com, ozap.com, gossy.fr

« Defiant Order »:  nouveau single de Birdy Nam Nam
L’écrivain François Weyergans entre à l’Académie Française
Laurene Saby

2 thoughts on “Beigbeder passe à la réalisation en adaptant son « Amour dure 3 ans »”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *