Cinema

Antonio Banderas retrouvera-t-il Pedro Almodovar ?

06 mai 2010 | PAR Coline Crance

Les rumeurs sont lancées et semblent de plus en plus concrètes ! Antonio Banderas semblerait faire partie du casting du prochain Almodovar intitulé La piel que habito adapté du roman Mygale de Thierry Jonquet.

Antonio Banderas fut dans les années 80 l’acteur fétiche d’Almodovar qui le révéla au cinéma. Leur collaboration fut fructueuse et réalisa des films qui restent des chefs d’oeuvre dans la filmographie du sulfureux cinéaste espagnol. Attache moi ! film lascif et brillant donna à Antonion Banderas l’un de ses plus beaux rôles. C’est justement après la fin du tournage du film en 1989, que les deux hommes mettent un terme à leur collaboration. Antonion Banderas reconnu internationalement, souhaitait voir autre chose , avoir de nouvelles expériences. L’année 1989 sanctionne aussi un tournant dans la carrière de l’enfant terrible du cinéma espagnol. Pedro Almodovar tourne une autre série de films plus intimistes, toujours déjantés mais maîtrisés ; sorte de cinéma de la maturité qui néanmoins n’a jamais renié  la fougue de ses débuts.

L’annonce d’une nouvelle collaboration entre Banderas et Almodovar ne peut donc qu’intriguer les amateurs du cinéaste espagnol. La piel que habito serait un projet qu’Almodovar aurait déjà depuis une dizaine d’années. Histoire à l’intrigue complexe, un chirurgien  se venge du meurtrier de sa fille en le kidnappant et en pratiquant sur lui une opération de changement de sexe pour finalement tomber amoureux de lui.  Il s’agissait pour Almodovar de trouver un acteur capable de jouer un homme et une femme !  Problème apparemment résolu, puisqu’Almdovar a proposé le rôle du chirurgien à Antonion Banderas  ! L’acteur semble retrouver curieusement 2o ans après,   un rôle de kidnappeur  névrosé  mais amoureux, proche de celui qu’il incarna dans Attache moi !

  Toutefois , cette probable collaboration reste encore une rumeur. Le tournage gage de confirmation ne devrait pas tarder …

Nicolas Demorand defend Bern contre Guillon
Tarantino président de la prochaine Mostra de Venise
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *