A l'affiche

« Les Trolls » ou la chanson du bonheur, un film d’animation signé DreamWorks, en salle le 19 octobre 2016 !

« Les Trolls » ou la chanson du bonheur, un film d’animation signé DreamWorks, en salle le 19 octobre 2016 !

13 octobre 2016 | PAR Magali Sautreuil

Le 19 octobre 2016, une avalanche de couleurs va déferler dans les salles noires. Il s’agit de petites créatures étranges nommées trolls. Pour toutes les capturées, il vous faudra vous armer de patience ou bien regarder ce film d’animation  produit par les studios DreamWorks et réalisé par Mike Mitchell et Walt Dohrm (« Shrek », « Kung-Fu Panda », « Bob l’éponge »…). Attention les yeux, ça pique !

À l’image des Trolls, l’histoire est assez simple et plutôt naïve. D’ailleurs, elle nous est racontée comme un conte à travers un livre d’images destiné aux très jeunes enfants et qui n’est pas sans rappeler la passion pour le scrapbooking de Poppy, la princesse des Trolls. Poppy vit dans « le monde des bisounours », où tout n’est que chansons, danses, câlins, couleurs, fêtes et paillettes. Elle est toute rose et voit la vie de la même manière. Loin  est le temps du Trollstice, jour où les Trolls servaient de repas aux immondes Bergens. Ces derniers ne pouvaient goûter au bonheur qu’en croquant un Troll. Depuis leur départ, le désespoir s’est abattu sur eux jusqu’au jour où l’heure de la chasse aux Trolls sonna de nouveau. Qui des Bergens ou des Trolls l’emportera, sachant que « l’on n’abandonne jamais un Troll » (dixit King Peppy Ier) ?

Mais Trolls et Bergens sont-ils si différents au fond ? Si l’on en croit le folklore des pays nordiques, un troll est une créature hideuse aux cheveux hirsutes, naïve et totalement ignare, ni gentille, ni méchante, tantôt petite, tantôt grande. Un troll peut devenir méchant et agressif sitôt qu’il s’ennuie. Il vit en tribu et plutôt la nuit, le soleil le transformant en pierre. Trolls et Bergens pourraient donc incarnés différentes facettes d’une seule et même créature. Les Bergens seraient des Trolls géants qui s’ennuient, donc moroses et agressifs. Les Trolls, de petits trolls, simplets, qui vivent en communauté. Petit pied de nez à la légende, un troll surpris près d’un berceau apporte malheur à vie à l’enfant, alors que dans le film, c’est le contraire. Les réalisateurs se sont peut-être ici inspirés des Leprechauns, ces lutins irlandais gardiens des trésors qui apparaissent au pied des arcs-en-ciel car le moins que l’on puisse dire, c’est que les « Trolls » est un film haut en couleur !

Inspirés des petites poupées trolls créées par Thomas Dam à la fin des années 1950, les Trolls, avec leurs cheveux magiques et fluos, se montrent à la hauteur de l’inspecteur Gadget. Leurs cheveux sont multifonctions : ils leur servent tantôt de harpon, tantôt de liane, de tenues de camouflage, de perruque et bien d’autres choses encore…

Mais les Trolls sont avant tout les rois de la Pop ! Ce film d’animation au scénario assez simple, aux couleurs clinquantes, est avant tout une comédie musicale bondissante aux multiples références qui revisite autant les musiques classiques que les chansons récentes : « Can’t stop the feeling » de Justin Timberlake qui est d’ailleurs à l’origine de la bande-son, « Hello » d’Adèle, « True colors » de Cyndi Lauper, « Clint Eastwood » de Gorillaz, « In the hall of the mountain king » d’Edvard Grieg… Certaines scènes ne sont pas non plus sans rappeler « Dirty Dancing » et le tête-à-tête entre Patrick Swayze et Jennifer Grey ou Cyrano de Bergerac déclarant sa flamme à sa cousine Roxane à travers son ami Christian…

Entièrement réalisé en 3D sur ordinateurs, ce film saura vous entraîner dans sa danse endiablée. La manière dont il est filmé vous donne l’impression de vivre l’aventure comme si vous y étiez, un peu comme dans l’attraction « Ratatouille » à Disneyland Paris. Le détail des différents éléments est si poussé que vous pouvez ressentir, voire presque toucher les différences entre les matières.

Ce film d’animation nous offre donc un bon moment à passer en famille. Il s’adresse avant tout aux jeunes enfants, mais aussi aux grands. En effet, si vous en avez assez du grisaille et du négativisme ambiant, alors rechargez vos batteries et trouvez le bonheur qui est en vous en allant voir les « Trolls » au cinéma, à partir du 19 octobre 2016 !

Distribution :

Titre : « Les Trolls » (« The Trolls »)

Genre : Film d’animation 3D / Comédie musicale

Durée : 1h33

Réalisation : Mike Mitchell et Walt Dohrn

Avec les voix de : Justin Timberlake / M. Pokora pour Branche et Anna Kendrick / Louane Emera pour la princesse Poppy

Production : DreamWorks

Distribution : Twentieth Century Fox

Sortie française : Le 19 octobre 2016

Visuels : © Twentieth Century Fox

Une Rétrospective majeure de Bernard Buffet au MAM
Keynote du MaMa festival : Chris Wright, fondateur de Chrysalis records
Magali Sautreuil
Formée à l'École du Louvre, j'éprouve un amour sans bornes pour le patrimoine culturel. Curieuse de nature et véritable "touche-à-tout", je suis une passionnée qui aimerait embrasser toutes les sphères de la connaissance et toutes les facettes de la Culture. Malgré mon hyperactivité, je n'aurais jamais assez d'une vie pour tout connaître, mais je souhaite néanmoins partager mes découvertes avec vous !

Une réflexion sur « « Les Trolls » ou la chanson du bonheur, un film d’animation signé DreamWorks, en salle le 19 octobre 2016 ! »

Commentaire(s)

  • sainsard

    j’adore les trolls

    décembre 5, 2016 at 10 h 36 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *