A l'affiche
Le Mystère Jérôme Bosch partiellement élucidé par José Luis Lopez-Linares

Le Mystère Jérôme Bosch partiellement élucidé par José Luis Lopez-Linares

22 octobre 2016 | PAR Sandra Bernard

Jérôme Bosch est assurément l’un des peintres les plus fascinants de l’histoire de l’art occidental. Ce mystérieux peintre hollandais, dont l’on commémore cette année le 500e anniversaire de la mort, a inspiré nombre d’artistes à travers le temps, tant son univers est singulier, foisonnant et hypnotisant. Afin de lever le voile sur l’homme derrière la peinture, José Luis Lopez-Linares a réalisé un film à mi-chemin entre le documentaire d’histoire de l’art et l’enquête scientifico-philosophique. Étonnamment, cela fonctionne totalement. A voir en salle dès le 26 octobre.

[rating=4]

Le jardin des délices, oeuvre la plus célèbre de Jérôme Bosch, est le point d’entrée de cette aventure. Le fameux triptyque, conservé au musée du Prado de Madrid, offre une vision inhabituelle et fascinante de l’enfer et du paradis. Souvent imité mais jamais égalé, le peintre flamand de la fin du Moyen Âge est pourtant peu connu. Partant de ce constat, José Luis Lopez-Linares a réalisé un film à mi chemin entre le documentaire d’histoire de l’art et l’enquête scientifico-philosophique. 84 minutes d’entretiens avec des personnalités du monde de l’art, écrivains, chanteurs, chef d’orchestre, mais aussi avec la restauratrice du musée du Prado, des archivistes de la BNF, un musicologue et même le représentant de la confrérie de Sainte-Marie à laquelle le peintre a appartenu.

Si le début du film fait indubitablement penser à un documentaire d’histoire de l’art, l’on s’en éloigne rapidement suivant les propos, commentaires et impressions des intervenants. Progressivement, l’on se laisse emporter par la peinture, ses couleurs, son mouvement, ses détails saugrenus, et l’on comprend pourquoi, plus de cinq siècles après sa création, l’oeuvre alimente toujours les réflexions. Toutes ces qualités pré-cités en font une oeuvre à la portée universelle qui résonne d’une manière ou d’une autre en chacun, quelque soit son âge, son sexe ou son origine culturelle.

D’un point de vue technique, le montage dynamique et la bande son moderne participent à l’envoûtement du tableau. Un film à voir pour les curieux et les autres, tant il pousse à la rêverie et la réflexion.

Informations pratiques :

Le Mystère Jérôme Bosch Un film de José Luis Lopez-Linares
Avec Salman Rushdie, Orhan Pamuk, Cai Guo Qiang, Michel Onfray, William Christie
2016 – Espagne/France – 84 min – VO – Numérique – Couleur – 1.85 – Son 5.1 – Visa n° 145 275
Sortie le 26/10/2016

[Live report] du 20 octobre, impressionnante Passion selon Saint Jean à la Philharmonie
[Cinemed, jour 1] « Tour de France » bienveillant en ouverture
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *