A l'affiche

« Dofus Livre 1 : Judith » : enfin Dofus sur grand écran

« Dofus Livre 1 : Judith » : enfin Dofus sur grand écran

12 janvier 2016 | PAR Sandra Bernard

L’année cinématographique débute en force pour les amateurs de films d’animation avec la sortie sur les écrans du très attendu Dofus livre 1 : Judith, d’Anthony Roux et Jean-Jacques Denis, des studios Ankama.

[rating=5]

La cruelle sorcière Judith, à peine réapparue, prépare sa vengeance contre la ville de Bonta. Avec en sa possession le dofus ébène, plus rien ne peut l’empêcher de mettre ses plans à exécution. A moins qu’un valeureux héros ne retrouve le dofus ivoire disparu 10 ans auparavant. C’est là que se dresse Joris et sa famille, bien décidés à sauver leur ville. Adapté du MMO (jeu massivement multi-joueurs en ligne) éponyme qui fait, depuis plus de 10 ans, la fierté (et la fortune) du studio roubaisien Ankama, ce premier long métrage, Dofus, narre les aventures de Joris et de ses proches à la recherche des précieux Dofus, des oeufs de dragons aux pouvoirs magiques. Une aventure qui les conduit de la sémillante Bonta aux ruelles sombres de sa cruelle rivale, en passant par la dimension des dieux chats ecaflip.

Pouvoirs magiques, combats, humour et Boufbowl sont au programme de ce premier film réunissant la quintessence de cet univers riche, coloré et foisonnant, élaboré depuis plus d’une décennie par Anthony Roux et Jean-Jacques Denis. Une partie des mystères entourant Joris sont évoqués, voire résolus. Le film fourni ainsi des clés scénaristiques aux fans, sans perdre les nouveaux venus dans l’univers Dofus.
Bonne nouvelle pour ceux qui ne seraient pas familiers de cet univers,  le film débute par quelques rappels bien utiles, comme la rivalité entre les deux villes, le monde des 12 ou encore l’essence même des Dofus.

Aucun temps mort ni aucune fausse note dans ce premier film parfaitement maîtrisé, à la fluidité exemplaire qui plaira aussi bien aux plus jeunes spectateurs qu’à ceux ayant dépassé l’âge de raison.

Informations pratiques :

De Anthony Roux et Jean-Jacques Denis, Dofus Livre 1 Judith, Date de sortie : 3 février 2016 (1h 47min), Avec les voix de : Sauvane Delanoe, Emmanuel Gradi, Laetitia Lefebvre, Genre :  Animation, Nationalité : Français
Visuel : Copyright Gebeka Films
« Sex & violence » de Jimmy Palmotti et Justin Gray chez Glénat Comics
Iran Heartbeat à la galerie Nicolas Flamel à Paris
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *