A l'affiche

« Depuis Mediapart », dans les coulisses d’une rédaction pas comme les autres

« Depuis Mediapart », dans les coulisses d’une rédaction pas comme les autres

11 mars 2019 | PAR Alexis Duval

La documentariste Naruna Kaplan de Macedo signe un documentaire bienvenu sur le site d’information dans le contexte de la campagne présidentielle de 2017.

Que sont les médias ? En des temps de virulente contestation de la parole des journalistes, il est intéressant de cerner les contours des structures dans lesquels ces derniers exercent leur profession. Dans la complexe sphère médiatique, le site Internet d’information Mediapart est à plus d’un titre une exception. Cofondé par le charismatique Edwy Plenel, il a, depuis sa création en 2008, contribué à révéler de nombreux scandales, dont certains peuvent être qualifiés d’affaires d’Etat. A l’image de la saga Woerth-Bettencourt, du dossier libyen ou des pratiques de fraude fiscale de Jérôme Cahuzac, pour ne citer qu’eux.

Afin de rendre compte du phénoménal travail d’investigation mené par les journalistes de Mediapart, la réalisatrice Naruna Kaplan de Macedo a posé sa caméra dans la rédaction le temps de la campagne présidentielle de 2017. Depuis les révélations, mi-2016, autour de l’enquête préliminaire dont a fait l’objet Denis Baupin, alors député ex-EELV, pour des faits d’agressions sexuelles jusqu’à la victoire d’Emmanuel Macron en mai 2017, Depuis Mediapart montre les journalistes du pure-player dans leur quotidien à la rédaction.

L’idée de faire un documentaire sur un média évoque forcément A la une du New York Times. Le réalisateur Andrew Rossi y plongeait dans la fabrication du légendaire quotidien américain. A l’échelle hexagonale, c’est surtout avec Les Gens du Monde, d’Yves Jeuland, qu’il faut faire le parallèle. Ce dernier avait suivi des reporters du service politique du quotidien du soir dans le cadre de leur couverture de la présidentielle de 2012. Celle de 2017, que donne à voir Naruna Kaplan de Macedo, s’est montrée mille fois plus incertaine. Depuis Mediapart séquence les révélations, de l’affaire Fillon aux ultimes “MacronLeaks”, deux jours avant le deuxième tour. Autant de jalons d’une campagne où rien ne s’est passé comme prévu.

Le journalisme en tant que mode d’expression de la démocratie

Dans une économie de moyens (le budget du film est de l’ordre de 15 000 euros) mais une générosité d’idées, Depuis Mediapart restitue l’état de tension dans lequel cette élection s’est déroulée. Dommage que le parti pris de rester quasi intégralement entre les murs de la rédaction (à l’exception notable d’un meeting du PS), tout intéressant qu’il est, ne rende pas suffisamment compte de la complexité du travail d’investigation auquel se livrent les journalistes de Mediapart et d’autres rédactions.

Film sur les journalistes, ce premier long-métrage est aussi un film pour les journalistes. Il passionnera les confrères et consoeurs qui en apprendront un peu plus sur le fonctionnement du site. Mais Depuis Mediapart est bien davantage un film sur le journalisme en tant que mode d’expression de la démocratie. Le documentaire constitue une formidable mise en lumière des savoureux échanges qui se tiennent dans la rédaction, en particulier sur les questions déontologiques. Figure tutélaire de la profession et patriarche bienveillant qui veille sur sa rédaction comme un père sur ses enfants, Edwy Plenel n’apparaît que peu de fois à l’image. Mais son ombre morale plane sur l’ensemble du film.

Depuis Mediapart, documentaire de Naruna Kaplan de Macedo, 1 h 40. Sortie le 13 mars.

Crédits photo : Naruna Kaplan De Macedo

L’agenda culture de la semaine du 11 mars
Paris Must-Dos the Week of March 11
Alexis Duval

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *