A l'affiche
[Critique] « Papa ou Maman » Laurent Lafitte et Marina Fois dans une féroce comédie d’amour vache

[Critique] « Papa ou Maman » Laurent Lafitte et Marina Fois dans une féroce comédie d’amour vache

07 février 2015 | PAR Gilles Herail

On s’attendait à un simple enchaînement de sketchs, réinterprétant les vacheries et les stratagèmes machiavéliques inventés par Etienne Chatiliez dans Tanguy. Mais Papa ou Maman est en réalité, à sa manière, une comédie romantique. Suivant le combat épique de deux adeptes de l’amour vache, redevenant des enfants incontrôlables pour relever les défis qu’ils se lancent. Noir, féroce, et inconfortable. Une excellente surprise.

[rating=3]

Synopsis officiel: Florence et Vincent Leroy ont tout réussi. Leurs métiers, leur mariage, leurs enfants. Et aujourd’hui, c’est leur divorce qu’ils veulent réussir. Mais quand ils reçoivent simultanément la promotion dont ils ont toujours rêvée, leur vie de couple vire au cauchemar. Dès lors, plus de quartier, les ex-époux modèles se déclarent la guerre : et ils vont tout faire pour NE PAS avoir la garde des enfants.

Une semaine après Toute Première Fois et sa bonne idée du coming-out inversé, Papa ou Maman s’appuie sur une autre intuition excellente. Prendre à rebours la classique bataille de la garde des enfants. Pour la transformer en une compétition féroce visant à dégoûter les-dits marmots de s’installer chez soi. Afin de gagner sa liberté mais surtout d’entraver celle de l’ex-conjoint honni. Car les enfants ne sont  qu’un prétexte et c’est tout l’intérêt de Papa ou Maman qui doit en réalité se lire comme une comédie romantique. Vacharde, noire, sale, immature, puérile, violente. Mais bien romantique. Le réalisateur Pascal Bourboulon n’a pas voulu nous plonger immédiatement dans ce conflit ouvert multipliant les horreurs dont les enfants sont les victimes collatérales. Et le film installe au contraire, lors d’une longue introduction, la réalité d’un divorce idéal, réfléchi, assumé, dans la joie et la bonne humeur. Le couple ne se désire plus mais s’estime, s’apprécie, comme deux potes. Et c’est une banale histoire de jalousie qui va entraîner l’escalade.

En allant toujours plus loin dans cette compétition sordide et donc jubilatoire visant à se faire haïr par leurs enfants, les deux héros redeviennent des ados immatures, se provoquant, se lançant des défis, ne sachant plus s’arrêter. Pour s’impressionner mutuellement et ne jamais céder. On pense alors beaucoup à Jeux d’enfants qui réunissait Guillaume Canet et Marion Cotillard dans une histoire d’amour à la vie à la mort, cherchant à faire souffrir l’autre pour mieux lui prouver son affection. La complicité de Laurent Lafitte et Marina Fois permet au film d’aller toujours plus loin dans l’humour noir. Avec une vraie dose de politiquement incorrect, parfois inconfortable, mais toujours réjouissant, imaginant des scènes humiliantes et des mesquineries vicieuses subies par les enfants. Le scénario fouillé ses gags et la mise en scène se refuse à l’imagerie fadasse trop souvent caractéristique des comédies françaises. Papa ou Maman ne plaira surement pas à tout le monde mais on espère que ce premier film malin et inattendu sera récompensé pour sa prise de risques.

Gilles Hérail

Papa ou Maman, une comédie (noire) de Pascal Bourboulon avec Marina Fois et Laurent Lafitte, durée 1H25, sortie le 04/02/2015

Bande-annonce et visuels officiels.
[Critique] « Le Prix à Payer » d’Harold Crooks, documentaire alarmant sur l’évasion fiscale et les paradis fiscaux
Box-office: Imitation Game débute derrière Taken 3 et La Famille Bélier au top 10 des entrées France de la semaine
Gilles Herail

One thought on “[Critique] « Papa ou Maman » Laurent Lafitte et Marina Fois dans une féroce comédie d’amour vache”

Commentaire(s)

  • martin

    se film est nul et montre aux enfants que rien n’est interdit puisque les adultes font n’importe quoi
    on fait des campagues à la télé pour que les jeunes ne fument pas et tout le temps du film l’actrice principal n’arrête pas de fumer sans parler des gestes obsène qu’elle fait tout au long du film

    février 9, 2015 at 21 h 10 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *