A l'affiche

« L’amant double », un thriller psychologique dérangeant [Cannes 2017, Compétition]

« L’amant double », un thriller psychologique dérangeant [Cannes 2017, Compétition]

29 mai 2017 | PAR Hugo Saadi

Après Potiche et Jeune et Jolie, François Ozon retrouve Jérémie Renier et Marine Vacth dans L’amant double, un drame schizophrène qui retourne la tête.

Ozon plonge le spectateur dans un véritable labyrinthe, où il se perd aux côtés de Chloé, mariée avec son ancien psy Paul qui découvre un beau matin l’existence de Louis, le jumeau en tous points de Paul. S’engage alors une histoire torride et parfois malsaine au sein de ce triangle amoureux. Inspiré d’une nouvelle de Joyce Carol Oates, le film de François Ozon déroute à plusieurs reprises et le français réalise un thriller psychologique bien loin d’être académique où la femme tient à nouveau une place prépondérante.

Si L’amant double est porté par deux beaux acteurs, Marine Vact, toujours resplendissante et Jérémie Renier, troublant, L’amant double séduit également par son côté anxiogène qui ne lâche jamais le spectateur et qui insuffle  un malaise malaise permanent se dégageant des scènes assez osées (dont une qui a fait parler d’elle). Enfin, du côté du twist, celui-ci arrive naturellement, même si on en devine rapidement l’issue, la tension est présente jusqu’à la scène finale et le charme opère durant tout le métrage.

L’amant double, un film de François Ozon, avec Marine Vacth, Jérémie Renier, Jacqueline Bisset. 1h47. Au cinéma le 26 mai 2017.

visuels © Mars Film

Sur le port du Havre, il y a les marins de Pierre et Gilles qui pleurent
Anne Paceo : Etoile battante du jazz
Hugo Saadi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *