A l'affiche
Brice de Nice : Le retour

Brice de Nice : Le retour

15 septembre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Aux détracteurs de la comédie on répondra : « cassééééééééééééé »! Et oui, Jean Dujardin rempile pour un nouveau tournage et ré-enfile la combinaison en néoprène du surfeur niçois le plus célèbre de France. Dix ans après le premier opus, l’acteur s’apprête à repartir sur les routes du loufoque. 

T-shirt jaune poussin, perruque couleur foin, mèche rebelle et couette au vent, Brice est de retour et va mettre le feu aux vagues niçoises. Hier matin, l’équipe du tournage a amarré sur les côtes de la capitale azuréenne et a commencé à préparer le tournage de Brice de Nice 3, j’casse le 2, réalisé par James Huth. La plage des Bains militaires est désormais coupée en deux et sa moitié Est est interdite au public pour quelques jours. Cela n’a pas eu l’air d’affecter les habitants qui semblent plutôt s’amuser de la nouvelle. L’équipe du tournage fera également escale en région parisienne et en Thaïlande.

Jean Dujardin sera une nouvelle fois accompagné de ses acolytes : Clovis Cornillac, l’homme qui ne pouvait pas porter de tongues, et Igor d’Hossegor interprété par un Bruno Salomone plus ridiculement sexy que jamais. En acceptant de tourner dans le nouvel opus, Dujardin, plus culotté que jamais, fait un sublime pied-de-nez à l’ubuesque. On attend le film avec autant d’impatience que le surfeur attend la vague.

Allez, on révise le geste le plus génialement beauf de la décennie : on fend l’air de son bras en se déboitant les épaules et on déclame, tel un Shakespeare du ridicule, un grand « cassééééééé »!

Visuels : ©DR et Affiche officielle du film

NRJ Music Awards : Et les nominés sont…
Norman et Cyprien appartiennent désormais à Webedia
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture