Cinema
« Les aventures de Tintin : le secret de la Licorne » au cinéma le 26 octobre

« Les aventures de Tintin : le secret de la Licorne » au cinéma le 26 octobre

19 octobre 2011 | PAR Tancrede Bonora

Les deux maîtres du cinéma contemporain, Steven Spielberg et Peter Jackson, nous livrent leur nouveau film « Les aventures de Tintin : le secret de la Licorne » en 3D. Sortie prévue le 26 octobre.

Annoncé comme le nouveau chef d’œuvre de Spielberg, « Les aventures de Tintin : le secret de la Licorne » est résolument un film messianique. Tant par l’attente qu’il suscite que par l’intronisation qu’il risque de recevoir rapidement. Les critiques ont déjà encensé le film et certains le place au panthéon cinématographique de Spielberg.

Attendu depuis des lustres, le moins que l’on puisse dire c’est que Steven Spielberg n’accouche pas d’une souris. Le film a les moyens de son ambition. Jules Vernes avait fait « Le tour du monde en 80 jours », Tintin le réalise en 110 minutes. Pas un moment de répit, aucun sursis ne vous est accordé. Juste le temps de reprendre sa respiration et de replonger aussitôt dans cette cavalcade ascensionnelle qui nous entraîne des hautes mers aux sables ondoyants du Sahara. Tordant le cou à cette bienséance cinématographique, qui est légion ces derniers temps, Spielberg donne du relief au mythe créé par Hergé. Le sens du détail est scrupuleusement respecté, tant et si bien que l’on croirait déambuler entre les vignettes d’un album de Tintin. A ce titre, Spielberg précise qu’Hergé « était capable de faire rentrer 24 images en une seule case. C’est le secret de son génie ». Et les scénaristes le lui rendent bien en décidant de réunir en un seul film trois des plus célèbres albums de la collection : « Le Crabe aux pinces d’or », « Le Secret de la Licorne » et « Le Trésor de Rackham le Rouge ».
Du fond de son siège, le spectateur pénètre dans cette atmosphère délicieuse et envoutante que Spielberg a su recréer avec brio. Dès le générique, le ton est donné : Tintin, voyageur cosmopolite, exécute une myriade de cascades ; il saute, tombe et rebondit continuellement. Le jeune reporter belge Tintin (Jamie Bell) et son fidèle compagnon Milou sillonnent le globe à la recherche d’un fabuleux secret. Toujours accompagné du non moins célèbre capitaine Haddock, vieux loup de mer (Andy Serkis), les deux compères affrontent le ténébreux Sakharine (Daniel Craig) au moyen de grues de chantier en guise de sabres. Un parcours semé d’embûches où l’ingéniosité est le maître-mot pour réussir.
Doté d’une caméra virtuelle, Steven Spielberg fait montre de ses talents de metteur en scène et présente ainsi un film rompant avec les conventions pseudo-académiques. On ne peut que le féliciter pour cette hardiesse et son sens de la remise en cause perpétuelle du cinéma. Avec « Les aventures de Tintin : le secret de la Licorne », le réalisateur américain prouve une nouvelle fois qu’il est en phase avec les nouvelles techniques cinématographiques. En effet, le film a été intégralement tourné en performance capture, technique déjà utilisée sur Avatar de James Cameron. Ce processus révolutionnaire de prise de vues permet un rendu de l’action en temps réel et directement en 3D.

La photographie est soignée et apprêtée. Elle se pare tour à tour d’étoffes arabes, d’accoutrements de pirates et d’habits soviétiques. Pour le plus grand plaisir des yeux. Une poésie des images où les couleurs chatoyantes et crépusculaires du soleil côtoient les teintes bleutées des hautes mers.
Pour couronner le tout, le compositeur John Williams – mondialement connu pour la musique de la saga Star Wars – nous offre une bande-originale époustouflante qui oscille entre symphonie onirique et friandise orchestrale. En définitive, le film est une expérience inédite et fera l’effet d’un raz-de-marée dès sa sortie en salle. « Mille millions de mille sabords ! » comme éternelle devise.


Sortie en salle : 26 octobre 2011-Réalisé par Steven Spielberg et Peter Jackson-Avec Jamie Bell, Daniel Craig, Andy Serkis, Gad Elmaleh…

Le Musée Marmottan réhabilite Henri Edmond Cross
Fiac : une 38e édition verte et zen au Grand Palais et hors les murs
Tancrede Bonora

One thought on “« Les aventures de Tintin : le secret de la Licorne » au cinéma le 26 octobre”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *