Arts

« Turner et les maîtres » à la Tate

21 septembre 2009 | PAR Mikaël Faujour

À partir de mercredi, la Tate Gallery de Londres consacre une exposition à Turner et aux maîtres qui l’ont influencé et auxquels il s’est mesurés.

C’est à coup sûr l’une des expositions européennes majeures de cette fin d’année. Peintre romantique par excellence et préfigurateur de la révolution impressionniste (voire de l’abstraction), Joseph Mallord William Turner est un des premiers très grands maîtres de la modernité. Il était aussi un artiste animé d’un sens de la tradition, passionné par les génies du passé, auxquels il se frotta et se confronta.

Loin de l’idéologie – à la longue académiquement nihiliste – de rupture systématique avec le passé qui a dominé au XXe siècle, ce maître de la modernité – d’ailleurs comme presque tous au XIXe siècle – enseigne combien la connaissance du passé, l’enrichissement dans la tradition, même et surtout s’il s’agit de la dépasser, sont vecteurs d’une nécessaire émulation.

Comme l’annonce la Tate Gallery, il s’agit de « la première exposition à explorer la confrontation de Turner au passé et sa vive rivalité avec ses contemporains ».

Une exposition à ne pas manquer. Nous vous en donnerons certainement des nouvelles.

« Turner and the masters », Tate Britain, 23 septembre 2009-31 janvier 2010, 10h-17h50.

Jean-Louis Murat : Quelque chose de Tennessee
Robbie Williams de retour chezTake That
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *