Marché de l'art

Qui connaît Artmajeur ? La 1ère galerie en ligne d’Europe

Qui connaît Artmajeur ? La 1ère galerie en ligne d’Europe

05 décembre 2017 | PAR Victoire Chabert

Artmajeur est une plate-forme de vente d’art en ligne. Jusque-là très discrète, elle tient aujourd’hui, la 1ère place des galeries en ligne d’Europe et la 2de place du classement mondial. Retour sur la success story de cette start-up culturelle française.

Tout commence en 2000… Samuel Charmetant est encore étudiant en informatique à Montpellier. Avec Yann Sarazin, rencontré sur les bancs de la fac, ils créent ça et là des sites Internet pour leurs amis artistes. «L’idée était de mettre en place une plateforme accessible aux artistes, afin qu’ils puissent eux même charger directement leurs œuvres dans un backoffice», nous explique Samuel Charmetant. «Il s’agissait de réponde à une demande réelle des artistes, qui n’ayant aucune connaissance en programmation souhaitaient avoir un site simple, à construire et personnaliser, pour présenter leur travail», précise Yann Sarazin. Depuis, Artmajeur est devenu la market place française incontournable, entièrement dédiée aux œuvres d’art. Disponible en 12 langues et utilisé dans 193 pays, ArtMajeur regroupe une communauté de 115 000 artistes et 294 000 collectionneurs pour un marché de plus de 9 millions d’euros.

ArtMajeur

Véritable galerie d’art en ligne, Artmajeur permet aux artistes de montrer leurs œuvres, sans aucune sélection et de trouver des acheteurs dans le monde entier. « Nous ne refusons aucune œuvre. Un algorithme prend en compte de manière pondérée les ventes, le nombre de vues, les commentaires, les partages, les ajouts aux favoris, pour mettre à jour le classement des œuvres. Une sélection est faite une fois par semaine par la rédaction pour mettre en avant les pièces les plus intéressantes chargées par les nouveaux artistes, ou les nouvelles œuvres parmi le millier mis en ligne chaque jour ! », nous explique Yann Sarazin. Qu’ils soient peintres, sculpteurs ou photographes, qu’ils soient connus ou inconnus, tous se retrouvent sur Artmajeur ! En 2012, l’arrivée du directeur artistique, Nicolas Sarazin, a permis à la plate-forme de passer un cap et d’améliorer l’expérience utilisateur. Car chaque mois, ceux sont 700.000 visiteurs qui parcourent le site d’Artmajeur et ses 1,85 millions d’œuvres en ligne.

Artmajeur

Pour les amateurs, cette immense galerie en ligne donne la possibilité de faire des collections virtuelles, d’acheter des reproductions ou les œuvres originales. Artmajeur revendique 1 000 œuvres d’art vendues par mois, le panier moyen restant très raisonnable, de l’ordre de 800 euros. Le choix éclectique des œuvres, la convivialité et la possibilité de rentrer en contact direct avec les artistes sont fortement plébiscités par les collectionneurs qui représentent 70 % des inscrits. Car contrairement à d’autres sites, Artmajeur ne prend pas de commission sur les ventes d’œuvres. «C’est un peu comme Leboncoin de l’art. Nous permettons la mise en relation entre artiste et acheteur, mais nous n’intervenons pas dans la transaction.», indique Yann Sarazin. «Nous avons un partenariat avec Paypal qui permet de garantir à l’acheteur que l’oeuvre sera bien envoyée et à l’artiste d’être payé.», précise-t-il. Pour se rémunérer, Artmajeur a donc fait le pari de l’abonnement à 49 euros par an et propose divers services aux artistes.

Art Majeur

Plein d’astuces et de conseils sont disponibles sur le site pour les aider à créer leur galerie, mettre en avant leurs oeuvres et à les vendre. L’artiste est libre de fixer lui-même ses prix, il peut donc les modifier en fonction de l’évolution de sa cote. Pour une garantie côté acheteur mais également côté artiste, chaque oeuvre est numérotée et certifiée par un hologramme, qui atteste de l’antériorité de sa réalisation. Les oeuvres sont donc protégées contre le vol et les faussaires d’autant plus que sur le site leurs photographies ne sont pas en haute définition. Mais entre la photo publiée sur Internet, et l’original, il peut y avoir de mauvaises surprises. «Le droit européen permet de renvoyer l’œuvre sous 14 jours si celle-ci ne convient pas», nous indique Samuel Charmetant, bien que cela n’arrive que rarement, «1% des achats environ», et au moindre problème, Artmajeur intervient.

couverture ArtMajeurArtmajeur propose également un magazine trimestriel, disponible en ligne ou en format papier. Un véritable outil de promotion pour les artistes puisqu’il totalise 71 000 abonnés et une audience de 400 000 personnes.

Artmajeur est site communautaire qui a pour vocation de soutenir l’art et professionnaliser les artistes. Cette market place zéro complexe réveille le collectionneur qui sommeil en chacun de nous. Visionnaire et révolutionnaire, Artmajeur est un vrai off du marché de l’art, accessible à tous.

Sortie Dvd : On the Milky Road la fable d’Emir Kustirica qui sublime Monica Bellucci
Jordane Saget : de la ligne à l’infini [portrait]
Victoire Chabert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *