Arts
Le street art de Shepard Fairey investit le 13 arrondissement

Le street art de Shepard Fairey investit le 13 arrondissement

18 juin 2012 | PAR Yaël Hirsch

L’artiste s’est fait connaître par son portrait pop d’Obama surtitré « hope » alors que son engagement dans la campagne de 2008 l’a paradoxalement sorti de la contre-culture. Shepard Fairey a investi cette semaine le 13ème arrondissement de Paris avec une fresque de 40 mètres de haut, au croisement de la rue Jeanne-d’Arc et du bd Vincent-Auriol. L’artiste sera également à l’honneur à la Galerie Rue de Beauce (3, rue de Beauce, Paris 3e), avec une exposition personnelle « The Print show », à partir du 17 septembre 2012.

Né en Caroline du Sud, l’artiste aujourd’hui quadragénaire a fait ses classes au prestigieux RISD (Rhode Island School of Design) de Providence, ainsi que dans le milieu des skateurs. Il s’est fait connaître par des autocollants et un film : « André the Giant Has a Posse ». En 2008, Shepard Fairey, alias « Obey », s’engage dans la Campagne Obama et ses portraits pop et sous-titré du candidat démocrate ont propulsé l’artiste sur le devant de la scène. Un de ses portraits de Barack Obama a notamment fait la une du TIME. Ce Vendredi et ce dimanche, le grapheur a dressé le portrait d’une grande femme pulpeuse dans des couleurs noires et rouges volontiers post-soviétiques sur une façade d’immeuble du 13ème arrondissement.

Gagnez 4×2 places pour le film Adieu Berthe
Japan Expo 13ème impact, plus animée que jamais !
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture