Arts

La Force de L’art : Voyage au sein de la « généalogie blanche »

28 avril 2009 | PAR Vanessa

La deuxième édition de la triennale, La Force de l’art 02, inaugurée par Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication, est le grand rendez-vous national et international dédié à l’actualité de l’art en France, sans distinction de génération, de genre ou de nationalité. Ce que l’on découvre sous la nef du Grand Palais, est la « Géologie blanche », un univers qui ressemble à un espace déambulatoire, créé par l’architecte Philippe Rahm. ce paysage d’un blanc immaculé submerge le visiteur. Les oeuvres sont présentées dans cet espace construit spécialement pour ces dernières, comme si chaque artiste avait à sa manière agrémente ce lieu de leurs oeuvres.

La généalogie blanche, Philippe Rahm

Le spectateur se retrouve d’entrée, face à une structure gonflable à effet miroir de six cents mètres de diamètre, Silence is sexy, de l’artiste Bruno Peignado. Ses mouvements, semblables à une lente respiration, hypnotise le spectateur. Dès lors, l’exposition s’annonce intéressante.

Silence-is-sexy, Bruno Peignado

Crédit photo : La boîte à sorties

Stéphane Calais invite le spectateur à un voyage sur les territoires de la mémoire et de l’imaginaire. Les ruines de La chambre plonge le spectateur dans une atmosphère de recueillement. Effet réussi car il faut savoir que cette installation est inspirée de l’histoire, vraie, de la rencontre entre un artiste juif et un officier allemand.

la-chambre Stéphane Calais

Crédit photo : La boîte à sorties

Anita Molinero nous met face à nos propres démons lorsque qu’elle fait de 22 poubelles une sculpture monumentale qui semble témoigner de la déflagration de notre époque.

Anita Molinero, Sans titre

Crédit photo : La boîte à sorties

Virginie Yassef nous offre avec ce titre amusant, Il y a 140 millions d’années, un animal glisse sur la plage fangeuse du Massif Central, une gigantesque griffe de dinosaure à échelle réelle sur des matériaux modernes.

Virginie Yassef, Il y a 140 millions d'années, un animal glisse sur une plage fangeuse du Massif Central.

Crédit photo : La Boîte à sorties

La Force de l’art La Nef du Grand Palais, Jusqu’au 1er juin 2009 Ouvert tout les jours, sauf le mardi. Le lundi et le mercredi de 10h à 19h et du jeudi au dimanche de 10h à 23h. Plein tarif 6 euros – Tarif réduit 4 euros – Accès gratuit pour les moins de 13 ans – Pass permanent 10 euros. Téléphone : 01 44 13 17 17 Entrée public: Avenue Winston-Churchill  75 008 Paris, Métro (lignes 1, 9, 13) : Franklin  Roosvelt ou Champs-Elysées Clémenceau, Bus (28, 32, 42, 72, 73, 80, 83, 93).

Chuck a sauvé le monde, à vous de sauver Chuck !
Les dix sites webs les plus utilisés
Vanessa

One thought on “La Force de L’art : Voyage au sein de la « généalogie blanche »”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *