Arts
La BNF expose les lauréats de la Bourse du talent 2011

La BNF expose les lauréats de la Bourse du talent 2011

30 décembre 2011 | PAR La Rédaction

Pour la cinquième année consécutive, la BnF expose les travaux des principaux lauréats de la Bourse du Talent 2011. Organisée par Photographie.com, Picto, Nikon et Initiatives, la Bourse du Talent récompense depuis dix ans des photographes émergents, certains ayant « percé » depuis comme Stéphanie Lacombe qui a reçu le Prix Niepce en 2009. Le public peut ainsi découvrir librement le travail des quatorze artistes, lauréats et sélectionnés, choisis par un jury professionnel, à travers quatre catégories correspondant aux prix du concours : le reportage, la mode, le portrait et le paysage.

L’édition 2011 est centrée sur la question de l’identité et des différentes visions du monde. Mathias Depardon, le Lauréat dans la catégorie Reportage traite dans son œuvre Beyond the Border composée de plusieurs photographies du sort des migrants venus du Moyen-Orient et d’Afrique coincés à Patras (Grèce) et Calais. Dans la catégorie Portrait, Estelle Fenech fascine avec sa série Elle a marché vers lui. Le « elle » et le « lui » du titre appartiennent à la même personne. A travers plusieurs photographies prises à plusieurs mois d’intervalle, l’artiste nous dévoile chaque étape du processus du changement de sexe de Paula qui devient Paul après les opérations et la prise de testostérone. Le visiteur peut ainsi voir le rapport à l’identité avec le genre masculin ou féminin que Paul(a) a choisi. Dans la catégorie Mode, c’est Thomas Devaux qui impressionne avec sa série Attrition. Il transforme des top models photographiés en marge des défilés en retravaillant l’image avec le collage à tel point qu’ils deviennent des êtres irréels. Dans la catégorie Espace, Renaud Duval réfléchit sur le rapport de l’espace au temps avec son travail en ex RDA où il photographie des lieux centraux à l’époque du mur de Berlin (l’aéroport de Berlin, le centre de documentation de la culture quotidienne de RDA) pour voir si les traces de ce passé sont toujours présentes. D’autres artistes mentionnés ou seulement sélectionnés sont tout aussi dignes d’intérêts. Le visiteur ne peut qu’être ému par les photographies prises par Sarah Carp de son frère atteint d’une leucémie dans la série Donneuse apparentée et intrigué par les personnes de petite taille en Afrique centrale de la série Morgante de Nicola Lo Calzo. De belles photos de Julie Fischer de traces et de formes dans la neige finlandaise dans son œuvre Les Passeurs éblouissent par leur clarté et leur qualité picturale aux frontières de l’abstrait.

Alexis Pitallier.

visuels : 1. Mathieu Depardon. 2. Julie Fischer.

Sherlock Holmes 2 Jeu d’ombres: Robert Downey Jr brille dans une suite savoureuse
La colline aux coquelicots (manga)
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *