Non classé
La colline aux coquelicots (manga)

La colline aux coquelicots (manga)

30 décembre 2011 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Dans le Japon des années 1960, une jeune fille, Umi, prend soin de la maison familiale et de ses locataires. Son père est un marin qui a disparu en mer et sa mère, photographe, est souvent en voyage pour son travail. Il incombe à Umi de s’occuper de sa famille et de la bonne marche de la maison tout en allant au lycée. La rencontre avec un mystérieux garçon et son désir de s’impliquer dans le club de journalisme du lycée vont changer sa vie.

Tetsuro Sayama, le scénariste de ce manga, est éditeur de mangas et de romans mais aussi écrivain, journaliste et poète. Ce manga semble s’inspirer de ses années de jeunesse alors qu’il participait au mouvement poétique  » inritsu » (poésie allitérative qui joue sur les sons, les rimes et les rythmes). Chizuru Takahashi est la dessinatrice de cette aventure. Elle est spécialisée dans les dessins pour enfants et le thème de la famille. Son coup de crayon a rencontré beaucoup de succès en particulier avec les séries Mama ha moto-sôcho (Maman était chef de gang) et Good Morning Meg.

D’après le premier extrait qui nous est dévoilé avant la sortie officielle du manga le 11 janvier 2012, nous découvrons une histoire et un dessin pleins de sensibilité et d’humour et devinons que le film a resserré l’intrigue par rapport à la densité narrative du manga afin de se centrer sur les personnages principaux et les actions centrales. Il y a donc certainement de belles surprises à découvrir dans ce manga même après avoir vu le film, une sortie attendue avec impatience.

 

La BNF expose les lauréats de la Bourse du talent 2011
2011 : le théâtre au coeur des tensions
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *