Arts

Keith Haring, underground et Pop art au MAM, chez Colette et au 104

Keith Haring, underground et Pop art au MAM, chez Colette et au 104

03 avril 2013 | PAR Mariska Konkoly

L’artiste américain  a marqué l’art par ses figurines typiques aux muses colorées et pétillantes et aux inspirations Pop art, l’épisode d’un New-York underground des années 80 retranscrit sous forme de rétrospective au Musée d’Art Moderne et au Centquatre. Pour l’occasion, c’est le hipe store Colette qui organise aussi une exposition baptisée « Keith Haring and the fashion »  mise en scène par Maripol, créatrice aux multiples facettes et ami de l’artiste.

Capture d’écran 2013-04-03 à 11.56.44

Keith Haring a défié les codes artistiques peignant la rue, ses métros et ses murs à l’image d’une expression plastique pour tous. C’est le Musée d’Art Moderne qui initie la traversée de Keith à travers Paris autour d’une rétrospective qui se poursuivra à partir du 18 avril au 104. Les œuvres de l’artiste en grand format, seront étendues de façon majeure comme Les Dix commandements à la mesure de 10 panneaux de 7 mètres de haut. Une œuvre monumentale pour un artiste à l’engagement complet et total.

L’aventure Haring se poursuit chez Colette autour de « Keith Haring and the fashion » réunissant l’univers de l’artiste avec la mode. Une exposition orchestrée par Maripol, créatrice, styliste, photographe aux côtés de Madonna ou encore d’Elton John mais surtout ami de Keith Harring, qui a su retranscrire cette époque underground avec beaucoup de sensibilité. Pour aller plus loin, l’exposition à l’image des années 80 new-yorkaises,  offre son point final à travers Scene de Jeannette Montgomery Barron, un recueil de portraits telle la mémoire photographiée,  où l’on retrouve William Burroughs, Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, et ces artistes qui nous ont marqué.

Photo : capture d’écran

Informations pratiques :

Musée d’ART Moderne – Keith Haring, The Political Line

Centquatre – Keith Haring, The Political Line / Grands Formats

Colette – Keith Haring and the Fashion

Anouk Aïata : Dessine-moi un nuage
Un concert sous le signe de l’amitié Franco-Russe au Théâtre des Champs-Elyséess mps-Elysées
Mariska Konkoly

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *