Expos

Zhong Weixing, voyeur et voyant à la Maison Européenne de la Photographie

Zhong Weixing, voyeur et voyant à la Maison Européenne de la Photographie

08 novembre 2017 | PAR Victoire Chabert

De JH Engström à Bernard Faucon, en passant par Alain Fleischer, Françoise Huguier, JR ou William Klein, Zhong Weixing présente son Panthéon des grands photographes à la Maison Européenne de la Photographie. 

 

En 2015, le photographe contemporain chinois Zhong Weixing initie un projet d’envergure et commence à photographier systématiquement les plus grands photographes de la planète. La série « Face to face » naît de cette envie de mettre en scène les hommes et les femmes, photographes célèbres, qui furent les plus influents pour lui dans sa pratique de l’art. Il a décidé de leur construire un palais photographique et ainsi constituer un panorama des portraits de ceux qui œuvrent à faire de la photographie un art absolu.zw05-1-tt-width-836-height-550-fill-1-bgcolor-000000-lazyload-0-responsive-array

Dans cette exposition, une trentaine de portraits, en couleur et noir et blanc, nous parlent et nous attirent. Au troisième étage de la Maison Européenne de la Photographie, plongé dans le noir pour l’occasion, des visages surgissent. Nous voilà face à Yann Arthus-Bertrand, François-Marie Banier, Bruno Barbey puis Valérie Belin, Martial Cherrier, JH Engström. Certains de ces portraits sont réalisés avec la collaboration complice du photographe-modèle, comme c’est le cas pour Minkkinen, Bernard Faucon ou encore ORLAN. Cette participation active, instaure un dialogue constructif entre les deux photographes et caractérise ce qu’on pourrait appeler « la gémellité créative » de Zhong Weixing. Ce qui interpelle dans l’exposition c’est la grande sensibilité du photographe, qui lui permet de voir une identité fantôme derrière chaque personne qu’il immortalise. Dans ses portraits de photographes célèbres, il retient le trait particulier qui deviendra révélateur d’une personnalité tout entière.zw06-1-tt-width-836-height-550-fill-1-bgcolor-000000-lazyload-0-responsive-array

Reprenant les codes du portrait traditionnel, Zhong Weixing met en scène, sur fond noir et nimbés de blanc, les visages des photographes qui ont marqué la fin du XXème siècle et l’entrée dans le XXIème siècle. Parfois, la couleur jaillit, souvent étrange, comme celles d’un rêve dont on n’a retenu qu’une sensation de fascination et de malaise. Par la technique et l’attitude, Zhong Weixing, fait ressortir et magnifie les traits de caractère de chacun.

zw01-1-tt-width-836-height-550-fill-1-bgcolor-000000-lazyload-0-responsive-array

L’exposition « Face à face », de Zhong Weixing, propose des photographes photographiés, devenus par la magie de l’image des sujets curieux, esthétiques, parfois drôles ou déroutants.

Du 08/11/2017 au 07/11/2018 à la Maison Européenne de la Photographie

Visuels : © Zhong Weixing

«Le Semeur» : Marine Francen explore le désir féminin
Interview de Buridane « Cette endurance est très belle, et cette folie est nécessaire » [Culturoscope]
Victoire Chabert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *