Expos
« Expo » Maîtres Russes modernes : vie quotidienne, nocturne et sur scène à la galerie Shchukin

« Expo » Maîtres Russes modernes : vie quotidienne, nocturne et sur scène à la galerie Shchukin

21 septembre 2014 | PAR Sandra Bernard

Envie de découvrir une riche collection privée d’art russe du début du XXe siècle, proposant une grande variété de courants et de techniques ? C’est possible grâce à la Galerie Shchukin dont les propriétaires, Marina et Nikolay Shchukin, présentent, jusqu’au 8 novembre 2014, un ensemble d’une quinzaine de peintures et dessins de maîtres russes modernes, autour des thèmes de la vie quotidienne, de la vie nocturne et surtout de la scène. 

Matthew Drutt, commissaire de l’exposition, a sélectionné des œuvres d’artistes avant-gardistes : Alexander Vesnin, Alexandra Exter, Boris Grigorev, ERTE, Kiril Zdanevich, Mikhail Larionov, Natalia Goncharova, Nikolai Suetin, Pavel Radimov, Pavel Tchelitcew, Sergey Sudeikin, The Stenberg Brothers et Khlebnikova.

Les œuvres présentées sont datées entre 1904 et 1936 et dénotent une grande joie de vivre à mille lieux de la situation de ce début de XXe siècle européen et de la montée du communisme. Inspirées par l’actualité artistique parisienne du début du XXe siècle, l’on reconnait des influences fauvistes, cubistes, etc. Cela s’explique aisément par les voyages en France qu’ont effectué certains artistes tels Gontcharova et Tchelitchew

Informations pratiques :
Maîtres russes modernes – Vie quotidienne, nocturne et sur scène, Galerie Shchukin, 4 avenue Matignon, 75008 Paris, du 12 septembre au 8 novembre 2014

Visuels : ©Gallery Shchukin

Boris Grigorev, «Dances » 1914 Canvas, oil 75,5 x 90

ERTE, Untitled ca. 1920s Mixed media on paper 40 x 52

Pavel Tchelitchew, Costume Design 1921 Watercolor and pencil on paper, 50 x 61.2

Sergey Sudeikin “Dancer” (Portrait of Olga Glebova – Sudeikina) 1910-s oil on canvas 80 x 50

Vera Khlebnikova, «Sun baths »,  Cir.1924, Canvas on cardboard, oil, mixed media, 54 x 64.5

Infos pratiques

« White Trash » de John King : descente aux enfers dans la société britannique
Les Boosters de beauté
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture