Arts
Exposition : Science et Fiction

Exposition : Science et Fiction

24 janvier 2011 | PAR Elise Arnould

 

 

 

 

 

 

 

     La cité des sciences et de l’industrie présente, jusqu’au 3 Juillet 2011, une exposition gigantesque intitulée « Science et Fiction ». Réalisée avec le concours de la bibliothèque nationale de France, elle s’intéresse aux corrélations et rapports entre la science à proprement parler et toutes les créations affiliées aux genres de la « science-fiction ».

 

    L’exposition, organisée thématiquement, suit le fil rouge des univers propres à la science-fiction d’une part littéraire : roman, saga, bande-dessinée et bien sur filmique : séries télévisées, films. Elle présente une multitude de costumes, décors et maquettes de cinéma baignés dans une atmosphère d’ombre et de lumière toute intersidérale. La multitude d’objets et de supports proposés entrent en résonnance créant une exposition foisonnante de souvenirs et de découvertes.

     La diversité des supports participe à un rendu vivant très interactif. On apprécie en particulier les ordinateurs de bord et autre vaisseaux qui vous permettent de simuler de véritable voyages dans l’espace.


Science et Fiction, aventures croisées
envoyé par connaissancedesarts. – Futurs lauréats du Sundance.

     L’exposition est à visiter de préférence avec un ami un peu geek, très SF et passionné d’astronomie car les interventions sur la science à proprement parler sont rares. La présence de médiateurs conférant à l’exposition un angle plus résolument scientifique et pas seulement anecdotique aurait été un vrai plus. Si les médiations existent bel et bien, les plannings et horaires semblent fluctuants. Les titres quant à eux sont attirant : De la science à la SF par exemple est une animation qui vous invite à découvrir les incohérences entre réalité et fiction.

    En attendant avec des jeunes ou avec des amis, le palais de la découvertes propose des présentations enthousiasmantes et des exposés passionnants sur tous les domaines rattachés aux sciences: ici

Le site de l’exposition : ici

Infos pratiques

UGC lance ses « séances de rattrage »
Ma part du gâteau: Klapisch signe un pamphlet radical qui va diviser
Elise Arnould

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture