Arts
Dès le 21 février, la Dorothy’s gallery entremêle l’art et sa vision du changement climatique

Dès le 21 février, la Dorothy’s gallery entremêle l’art et sa vision du changement climatique

15 février 2012 | PAR LLT

Burning or Drowning ?(se brûler ou se noyer) le défi du changement climatique est le nom de ce cycle de films et d’expositions organisé par American Center of Arts et Dorothy’s Gallery . C’est le 21 février à 19 heures que débute cet événement dans une atmosphère anticyclonique.

Diana Powers aura le privilège de présenter la première conférence de ce cycle climatique à la prestigieuse galerie parisienne. Ce séminaire posera une base de connaissances concernant les enjeux et les causes du réchauffement climatique. La projection de films et les interventions d’artistes débuteront le 26 février avec Une vérité qui dérange d’Al Gore. Le film a déjà six ans, espérons que les théories et les avancées sur le réchauffement n’évoluent pas d’une année sur l’autre.

En tout et pour tout, Quatre conférences se tiendront du 21 février jusqu’au 12 juin 2012.

Le Bourgeois Gentilhomme : innocent François Morel
Les quatre jumelles de Copi, Rabeux et Dunkerque en balade sur le Bateau feu
LLT

One thought on “Dès le 21 février, la Dorothy’s gallery entremêle l’art et sa vision du changement climatique”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture