Arts
Arles : 25 ans de fouilles du Rhône au Louvre

Arles : 25 ans de fouilles du Rhône au Louvre

08 mars 2012 | PAR Yaël Hirsch

Le Musée du Louvre montre les trésors qui ont été exhumés sous la houlette de Luc Long dans les 25 dernières années lors de fouilles autour d’Arles. Une exposition d’architecture, qui dévoile les trésors enfouis de la ville Gallo-romaine du 1er siècle. Et qui offre depuis 2007 (!) un nouveau visage au mystérieux César.

A la fois port fluvial et maritime, située sur la route de l’exportation des vins romains, Arles était une ville importante de l’Empire au 1er siècle de notre ère. Les fouilles opérées dans le lit du Rhône, à Arles, mais également à Vienne, ont permis de retrouver des objets de la vie quotidienne (monnaie, armes, fragments de meubles ou de bijoux), et des trésors comme la superbe sculpture du « Gaulois Captif en Bronze » ou le relief de la  « Victoire en bronze doré’.

Mais la plus belle pièce et la plus contestée est probablement la statue de César (101 av. J.-C., 44 av. J.-C.) qui fait la une de l’affiche de l’exposition. En effet, le nez busqué de cette statue découverte en 2007, ne correspond pas aux images que nous avions auparavant de l’Empereur et qui seraient plus tardives (notamment le fameux César de Tusculum). Le César d’Arles représente-t-il vraiment César ? La polémique est vive et nous fait réaliser que nous ne connaissons pas vraiment le visage du héros shakespearien.

Visuel : « Portrait d’homme, César ? », marbre de Turquie, copyright : Jean-Luc Maby.

Livre/ Louvre : Jean-Philippe Toussaint rend un hommage visuel au Livre, au Louvre
« Beauté fatale » : un plaidoyer contre la tyrannie du look
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Arles : 25 ans de fouilles du Rhône au Louvre”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture