Architecture
Derniers jours : Les 125 ans de Chaillot en fête

Derniers jours : Les 125 ans de Chaillot en fête

20 février 2013 | PAR La Rédaction

L’école de Chaillot fête les 125 ans de sa création à travers une exposition déroulant son histoire et ce jusqu’à la fin du mois. Une fresque chronologique couvre les murs de l’établissement dévoilant ses premiers pas depuis Eugène Viollet-Le-Duc jusqu’à Mireille Grubert, Directrice actuelle de l’école devenue aujourd’hui référence en termes d’ urbanisme, conservation et restauration du patrimoine. L’exposition met particulièrement en relief la mise en valeur progressive du patrimoine en France et les figures majeures qui ont aidé à sa valorisation.  A voir vite, avant le 28 février 2013.

Une exposition au fil du siècle
A côté de la frise retraçant les évènements marquants, de nombreuses maquettes de monuments majeurs sont exposées. Un écran déroulant des témoignages d’étudiants permet de comprendre la genèse de l’exposition et la dimension participative de l’événement. L’exposition donne à entendre et comprendre les parcours et expériences de ces architectes ainsi que le travail fourni pendant leur formation.

Projets rigoureux, élèves motivés !
Une seconde exposition composée de soixante-dix panneaux présente le travail des élèves sur deux sites, un en Chine (dans le village de Shuimotou) et un autre en Italie (au Palazzo Baronale). Ces deux expériences s’inscrivent dans le cadre de partenariats noués entre l’École de Chaillot, l’Université Tongji de Shanghai et la Scuola di Specializzazione in beni architettonici e del paesaggio, ou encore l’Università la Sapienza à Rome.
Ces deux projets ont permis aux élèves de ces pays de confronter leurs méthodes d’enseignement et d’échanger des points de vue sur la conservation et la restauration du patrimoine.
Les panneaux sont très précis, les détails ne manquent pas, même s’il est possible parfois de s’y perdre lorsqu’on ne maîtrise pas certaines données techniques. On comprend par l’exposition combien les ateliers ont permis aux élèves d’êtres confrontés à l’analyse des édifices, combien il est important de comprendre le contexte d’émergence d’un monument pour le restaurer, combien enfin les techniques sont variées pour approcher l’objectif de protection du patrimoine architectural. Les contraintes liées à l’environnement urbain sont en effet très présentes.

Une belle exposition didactique… donc n’attendez pas!
En somme, une exposition intéressante pour les amateurs d’architecture et d’urbanisme, peut-être un peu ennuyeuse pour les enfants (alors que le lieu porte aussi un projet éducatif) qui ne pourront sans doute pas comprendre et déchiffrer les croquis sans aide. L’exposition s’adresse donc aussi bien aux débutants qu’aux férus d’architecture et d’urbanisme. L’occasion de découvrir ce lieu dédié à l’architecture et en plein essor.

Monica Botelho-Fernandes

L’homme qui frappait les femmes d’Aymeric Patricot : un sujet tabou bel et bien énoncé
Tomorrow, la cohérence de l’éclectisme musical de Lek Sen
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture