Actu

Un Banksy tout ‘Valentine’

Un Banksy tout ‘Valentine’

14 février 2020 | PAR zoe david rigot

Le street-artist Banksy, dont on ne connait en 2020 toujours pas l’identité, a laissé sa trace, hier, sur un mur de Bristol… c’est bien confirmé, c’était lui !

Depuis ses débuts, Banksy fascine et interpelle par ses nombreuses œuvres poétiques et engagées. De renommée internationale, il avait par exemple été en Cisjordanie pour protester contre le mur de Gaza, sur lequel il avait réalisé clandestinement neuf fresques en territoire palestinien. Les soldats, médusés, l’avait laissé faire sous surveillance. Il avait ensuite pris position par rapport au Brexit, à Douvres, fresque que Toute La Culture avait commentée ici.

Natif de Bristol, il a semé le suspens dans la ville depuis hier soir… il est en effet allé à Barton Hill afin de faire un cadeau valentine’s day, entre violence et innocence. La fresque représente une petite fille portant un foulard, une jupe plissée et des tennis, le sac en bandoulière, un lance-pierres à la main, en pochoir noir et blanc. Elle vient de lâcher l’élastique qui laisse échapper un projectile composé de feuilles et de fleurs en plastique : une boule rouge vif explose sur le mur, des éclaboussures de sang semblent jaillir… pour dégouliner jusqu’au panneau de circulation en dessous.

Comme l’indique la BBC, Kelly Woodruff, propriétaire du mur où se trouve le graffiti, est « au ciel » (‘over the moon’, dit-il). Depuis tout petit, il admire et recopie le travail de Banksy. Depuis ce matin, la fresque est la nouvelle destination des gens de Bristol lors de leur promenade journalière. Bien entendu, la petite fille de pochoir est désormais recouverte d’un écran de plastique protecteur, depuis que Woodruff a contacté le Bristol City Council et l’International Fine Art Conservation Studios. En effet, des fleurs issues du projectile factice ont déjà été dérobées…

En voilà une belle surprise !

En attendant, on peut voir à Paris quelques unes de ses oeuvres déjà revendiquées. Toute La Culture avait écrit un article à ce sujet en 2018, il se trouve .

Aussi, l’Espace Lafayette-Drouot accueille en ce moment une installation inédite sur l’artiste : The World of Banksy : The Immersive Experience. L’exposition, qui dévoile plus de 100 de ses oeuvres sur 1200 m², est prolongée jusqu’au 30 juin 2020.

 

Visuels : All creative commons wikipedia.

L’agenda du weekend du 14 février
Crise aux César : dernier acte avec la démission collective de l’Académie ?
zoe david rigot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *