Actu
[Tour de Web] 50 nuances de ce que vous voulez

[Tour de Web] 50 nuances de ce que vous voulez

15 février 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Vous n’avez pas pu y échapper, 50 nuances de Grey est en salles. Le web s’en empare avec un tel humour que cela valait bien un petit  tour.

Des parodies.

La petite sirène Airelle en pleine extase dans sa baignoire,  la Reine des neiges vue de dos. Les geeks se sont bien amusés à faire des stars de Disney des jeunes femmes soumises à souhait.  Le Huffington post recense l’affaire.

Sur youtube, la parodie de  la Reine des neiges rassemble 4 442 789 vues. Fifty Shades of Frozen – Official Trailer fonctionne à plein régime.

Dans un presque passage à la réalité, les animateurs stars de Canal+ se sont amusés à une scène de domination qui inverse les rôles, et le pire, c’est que c’est crédible :

La réalité

Pendant ce temps-là, la réalité nous rattrape. Le sexe le moins sexy se déploie sur les pages des journaux. Les témoignages donnent la nausée : «  »Aucun client ne se serait permis de me faire ça », dit-elle en parlant de lui. Parce qu’avec elle, comme avec M., il s’est permis certaines pratiques sexuelles sans leur demander si elles y trouvaient ou pas du plaisir. Elles ont montré – ou tenté de le faire – qu’elles n’appréciaient pas. Revivre ce moment, c’est dur : le souvenir de ces rapports sexuels est encore douloureux. » Le témoignage de l’une de ces femmes est à lire sur le site de France TV.
Et avec le procès du Carlton se pose la question de la désinvolture avec laquelle la prostitution est gérée. Ni admise, ni interdite. Pour Libération « «La prostitution ne fait pas partie du progrès des sociétés ». Le témoignage de Bernard Lemettre rappelle les fondamentaux ; Aux avocats des parties civiles qui lui demandent s’il n’y a pas plusieurs prostitutions, celle des maisons closes et celle des rues, celles des femmes qui la revendiquent comme leur choix et celle des victimes de la traite, le vieil homme sourit tristement : «Je ne pense pas que la prostitution fasse partie du progrès des sociétés. Un corps de femme n’est pas fait pour être pénétré cinq fois, dix fois par jour. Ça n’est pas ça, une femme.»

Conséquence directe, le Sénat s’est décidé à examiner le texte en attente sur la prostitution : « Il est maintenant inscrit à l’ordre du jour. Le Sénat examinera les 30 et 31 mars la proposition de loi qui renforce la lutte contre le système prostitutionnel et pénalisant les clients. » A lire sur le site de Public Sénat.

Visuel : Thamar et Juda de Arent de Gelder1667. Illustration de la prostitution dans la Bible et dans la Torah (Genèse 38:16)

[Critique] « Mon Fils » d’Eran Riklis avec Yael Abecassis. Magnifique chronique identitaire d’un adolescent arabe en Israël
« Liquidation » au Théâtre du Nord : une mise en scène inégale de Julie Brochen
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *