Actu
Steven Cohen ne sera jugé qu’en 2014

Steven Cohen ne sera jugé qu’en 2014

18 décembre 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le 11 septembre dernier, l’artiste sud-africain Steven Cohen a été interpellé place du Trocadéro alors qu’il réalisait une performance lui imposant de déambuler sur très hauts talons en promenant un coq rattaché par un fil à son sexe. Il a été arrêté pour exhibition sexuelle et devait être jugé le 16 décembre 2013.

Le symbole de sa déambulation était de parler visuellement de la double nationalité : sud-africaine et française. Il avait ensuite donné la version longue de ce spectacle, Sphnicterography, en ouverture du Festival d’Automne à Maison Rouge.

Il devait être jugé le 16 décembre, mais son procès pour « exhibition sexuelle » a été renvoyé au 24 mars, ce lundi, par le tribunal correctionnel de Paris. Grâce à ce renvoi, Agnès Tricoire, qui avait dénoncé un « embastillement des artistes », espère pouvoir montrer à l’audience le film réalisé lors de la performance de l’artiste, ce qui, selon 20 minutes, « n’était pas possible lundi dernier ».

Visuel : © Vincent Pontet

Obama : un selfie qui en dit long !
Les bonnes expos à faire en famille pendant les vacances de Noël
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *