Actu
Sidi Larbi Cherkaoui nommé à la tête du Ballet de Genève

Sidi Larbi Cherkaoui nommé à la tête du Ballet de Genève

17 juin 2021 | PAR Léna Saint Jalmes

Le directeur du Ballet de Flandres à Anvers, Sidi Larbi Cherkaoui prendra les rênes du Ballet de Genève en 2022.

Sidi Larbi Cherkaoui est nommé directeur du Ballet de Genève par le Conseil de Fondation du Grand Théâtre de Genève et son directeur général, Aviel Cahn. Il succédera en 2022 à Phillippe Cohen, qui occupait ce poste depuis 2003. À la tête du Ballet de Flandres à Anvers depuis 2015, Sidi Larbi Cherkaoui quittera cette direction où il a également travaillé avec Aviel Cahn, pour celle de Genève. Le chorégraphe belge de 45 ans avait créé sa pièce Loin, il y a quelques années pour ce Ballet. Le chemin parcouru à Anvers est très encourageant, il a su redonner un souffle à la troupe ébranlée par le départ de Kathryn Bennetts.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Grand Théâtre de Genève (@grandtheatregeneve)

Il ne commence la danse qu’à de seize ans, mais reçoit en 1995, le premier prix pour le meilleur solo de danse belge à Gand. Il fait ses premiers pas en tant que danseur et chanteur dans des spectacles de variété à la télévision. Sidi Larbi Cherkaoui se forme par la suite à la danse contemporaine aux P.A.R.T.S. de 1996 à 1999 – fondés par Anne Teresa De Keersmaeker -. Il travaille également avec des compagnies de modern jazz et de hip-hop.

Nouvelle génération de chorégraphes

Sidi Larbi Cherkaoui fait partie de la nouvelle génération des chorégraphes flamands formés autour d’Alain Platel, des Ballets C de la B et d’Anne Teresa De Keersmaeker. Ses danses sont relativement physiques notamment en termes de capacités de souplesse des membres. Sa première pièce en tant que chorégraphe, Anonymous Society, s’apparente à une comédie musicale où il danse sur des chansons de Jacques Brel.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Sidi Larbi Cherkaoui (@sidilarbicherkaoui)

En attendant 2022, on peut déjà voir ses créations du 8 au 11 juillet à la Villette avec sa compagnie Eastman. Il signe également la chorégraphie d’une version de Starmania que l’on verra seulement dans un an !

Pour lire nos chroniques des spectacles de Sidi Larbi Cherkaoui, c’est ici. 

 

Visuel : Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0).

Agenda vernissages de la semaine du 17 juin
« Surface Horizon », l’odyssée prospective de Jean-Marie Appriou et Marguerite Humeau
Léna Saint Jalmes

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture