Actu
Remaniement : Roselyne Bachelot nommée ministre de la culture

Remaniement : Roselyne Bachelot nommée ministre de la culture

06 juillet 2020 | PAR Amelie Blaustein Niddam

L’échec cuisant du parti présidentiel aux dernières municipales laissait penser qu’un remaniement arriverait. Il y a quelques jours le maire de Prades Jean Castex devenait Premier Ministre, et ce lundi 6 juillet, c’est chose faite, Franck Riester laisse sa place à….

Du bruit dans la ville

Les rumeurs allaient bon train depuis le début de semaine. Soir de première à la Villette jeudi et le nom d’Aurore Bergé arrive. Challenges indiquait dans son édition du même jeudi 2 juillet qu’Emmanuel Macron pourrait créer un grand ministère rassemblant l’Education nationale, la Culture, la Jeunesse, la Recherche et les Sports, qui serait confié à Jean-Michel Blanquer. Claire Chazal et Jean-Michel Jarre seraient bien « candidats » pour prendre la tête du portefeuille de la Culture. Le Figaro avançait ce matin le nom de Roselyne Bachelot.

Roselyne Bachelot succède dont à Franck Riester dont le bilan apparaît très insuffisant. Le trouble sur les nominations à la tête des CDN l’été dernier associée à des propositions apparaissant comme gadget (le Pass culture), un lien tissé avec les préfets dans une délégation de service ont mis à mal la fonction. Les budgets alloués pendant le confinement pour éponger l’inondation dans laquelle les lieux culturels se noient ne calme pas les colères.

La gueule de l’emploi

Très populaire pour avoir défendu le PACS en 2012, elle est perçue comme une chiracienne proche des citoyens. Sa carrière télévisée y est pour beaucoup . Elle est co-animatrice dans l’émission Le Grand 8, diffusée sur D8 (2012-2016), puis animatrice de 100 % Bachelot, sur RMC (2016-2017). Elle intervient également dans l’émission Les Grosses Têtes, sur RTL, à partir de 2015, et également sur France Musique, L’ancienne ministre de la santé, très en vue ces derniers temps pendant l’épidémie est une amoureuse d’Opéra. Elle devient donc à 73 ans ministre de la Culture. Notons que la fonction reste intacte.  Elle n’est pas étrangère à la culture. Réélue députée en 1993, 1997 et 2002, elle participe à la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales.  Reste à voir quelle place elle donnera aux Institutions publiques, elle qui est attachée à l’indépendance du secteur privé.  Sa tessiture « RPR » la place étrangement à gauche d’un gouvernement qui signe un virage très à droite, avec la nomination de Gerald Darmanin au poste de Ministre de l’intérieur. 

Franck Riester lui reste au gouvernement, en tant que secrétaire d’état au commerce extérieure 

Visuel : ©Laetitia Larralde

Jacky Terrasson Trio de retour au Sunset Sunside !
L’agenda culturel de la semaine du 6 juillet
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Remaniement : Roselyne Bachelot nommée ministre de la culture”

Commentaire(s)

  • Luk

    Bonjour,
    Petit souci sur la date de défense du PACS ce n’est pas 2012 mais 1998 pour cette chira-qu-ienne!

    août 4, 2020 at 11 h 49 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *