Actu
L’agenda culturel de la semaine du 6 juillet

L’agenda culturel de la semaine du 6 juillet

06 juillet 2020 | PAR Loïs Rekiba

Au programme de la semaine, c’est la réouverture du plus grand musée du monde ainsi que des expositions et du théâtre, pour le plus grand bonheur de tous.

Le musée du Louvre rouvre progressivement ses portes.

C’est après quatre mois de fermeture que le musée du Louvre ouvre à nouveau ses portes au public le 6 juillet. Cette réouverture se déroule dans le respect des règles sanitaires en vigueur depuis la crise du covid : port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique à l’entrée, sens de circulation bien tracé et absence de vestiaire pour les visiteurs. Certaines collections ne seront cependant pas accessibles, mais les salles les plus habituellement fréquentées – celles où l’on trouve par exemple La Joconde, la Victoire de Samothrace, La Liberté guidant le peuple, Le Radeau de La Méduse, la Vénus de Milo – seront ouvertes  au public, pour notre plus grand des bonheurs. C’est l’occasion de se précipiter au Louvre pour apprécier la culture artistique déconfinée !

Dates : à partir du lundi 6 juillet 

Lieu : Rue de Rivoli, 75001  Paris 

La première du nouveau spectacle de Wajdi Mouawad au Théâtre de la Colline, le mardi 7 juillet 2020 : « Littoral ».

Pour notre plus grand plaisir, Wajdi Mouawad nous livre enfin l’adaptation scénique de son texte Littoral  paru aux éditions Actes Sud-Papier en avril 2009 et dans la collection Babel en avril 2010. C’est l’histoire d’un deuil paternel subi par une très jeune fille. S’ensuit pour elle une quête à mi-chemin  entre l’errance et l’initiation, au coeur de son pays natal, pour rechercher un lieu de quiétude afin d’enterrer le corps de son défunt paternel. La jeune fille se confrontera à d’autres êtres qui ont tous en commun d’affronter également de plein fouet la question du deuil avec laquelle il s’agira de faire pleinement face, grâce à la figure symbolique de la perte commune d’un être cher.

Dates : 7-18 juillet, avec relâche le 12 et le 14

Lieu : 15 rue Malte Brun, 75020 Paris

Festival (((Interferences))) au Centre Wallonie-Bruxelles

Le festival ambitionne d’engager une exploration des sons dans et par la création contemporaine. Il s’agit de révéler la polysémie des exploration sonores, ainsi que de mettre en évidence de nombreuses créations qui puissent leurs origines dans le son à l’état brut. Pour la première édition de ce festival, la programmation est composée d’artistes franco-belges  soutenu.e.s par des opérateurs prescripteurs de la création radiophonique et sonore comme l’ACSR qui a accompagné une série d’œuvres présentées dans cette édition, Transcultures, le Vecteur (etc) mais également d’artistes français aux démarches singulières, engageantes et extrêmement référencées. C’est donc la création sonore qui se veut être au centre de ce rendez-vous culturel à ne manquer sous aucun prétexte, pour les aficionados du son curieux d’explorer de nouveaux modes d’expressions et de représentations sonores.

Dates : 8-11 juillet 

Lieu : 127-129 Rue Saint-Martin, 75004 Paris

Réouverture progressive de la Bibliothèque Nationale de France (BNF), à partir du 6 juillet.

C’est à partir du lundi 6 juillet que la BnF rouvre progressivement ses sites. Respect des règles sanitaires oblige, ce sont seulement et dans un premier temps les salles de lecture de la Bibliothèque de recherche qui seront ouvertes (à l’exception du site de l’Arsenal). Les salles de la Bibliothèque tous publics (Haut-de-jardin) du site François-Mitterrand (13ème arrondissement) et le site de l’Arsenal ouvriront quant à elles à partir 15 juillet.  La réouverture progressive de la plus grande bibliothèque de France s’organise bien entendu  dans le respect des préconisations sanitaires ainsi que sous des modalités de conditions précises détaillées ci-dessous. 

Lieu : Quai François Mauriac, 75013 Paris

La pièce de théâtre Alice traverse le miroir au Théâtre de la Ville, à l’occasion du programme « Un été solidaire ».

Dans le cadre du programme « Un été solidaire » – programme spécialement conçu afin qu’un public divers et de tout âge puisse retrouver le chemin du théâtre – le metteur en scène Emmanuel Demarcy-Mota adapte le texte Alice traverse le miroir de Fabrice Melquiot et directement inspiré de l’oeuvre de Lewis Carroll. On retrouvera sur scène la suite des aventures d’Alice. La traversée du miroir des apparences se fera dans un savoureux dialogue entre l’art théâtral et cinématographique accompagné de costumes en résonance avec l’univers bien connu de Lewis Carroll.

Dates : du 7 au 11 juillet 2020

Lieu : Espace Cardin

L’Homme qui marche, UNE ICÔNE DE L’ART DU XXE SIÈCLE; à l’institut Giacometti.

L’œuvre la plus célèbre de Giacometti, l’Homme qui marche, Plus qu’un chef- d’œuvre, l’Homme qui marche fait office de véritable icône de l’art du XXe siècle.  Cette exposition inédite vous donneront à voir les différents modèles grandeur nature, ainsi que la plupart des variations sculptées et dessinées. Elle est accompagnée de pléthore de documents, de dessins inédits mais, surtout, elle retrace la généalogie du motif, depuis la Femme qui marche réalisée durant la période surréaliste, jusqu’aux icônes créées en 1959-1960.  Le public pourra voir toutes ces oeuvres dans une exposition à forte dimension anthropologique et symbolique, extrêmement fouillée et engageant une réflexion sur l’essence même de la vie sociale et son ébauche toujours progressive à travers l’art.

Dates : du 4 juillet au 29 novembre 2020 

Lieu : Institut Giacometti.

L’exposition « JACQUES MONORY  » à la Fondation Maeght.

Il s’agit de la première exposition monographique de Jacques Monory proposée par la Fondation Maeght le décès de l’artiste il y a trois ans.  Celle-ci fait office d’hommage à travers l’exposition de soixante ans de carrière, qui permettra au public de revisiter l’œuvre d’une des plus importantes figures du mouvement artistique de la Figuration narrative.

Dates : du 1 juillet au 22 novembre 2020

Lieu : Fondation Maeght

L’exposition « Pompéi » au Grand-Palais.

Cette exposition propose à un public de tout âge une promenade immersive au cœur de la Cité perdue et  nous raconte son histoire fascinante et mystérieuse dans son actualité historique la plus immédiate, notamment à travers les découvertes de fouilles nouvelles qui ne cessent de nous éclairer sur son passé historique. Elle plonge le visiteur au cœur de Pompéi, de ses ruelles et de ses habitations, en nous permettant de remonter au temps de l’apogée et de la déchéance de la célèbre Cité à l’aide d’installations, de créations et de projections sonores toutes ludiques, originales et de haut niveau.

Dates : du 1 juillet au 7 septembre 2020

Lieu : Grand-Palais

Haute couture online : la mode de luxe vers le monde d’après.

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode met en place un événement Haute Couture online inédit.Chacune des marques de haute couture inscrites sur un calendrier tenu pour officiel  seront présentes à l’événement sous la forme d’une vidéo/film créatif et original qui sera structuré autour d’une plateforme dédiée. Le tout sera bien entendu relayé par les fashionistas du monde entier sur les réseaux sociaux. Si la mode est un éternel recommencement elle sait aussi nous rappeler, parfois, qu’elle sait se renouveler et nous surprendre en repartant sur de nouvelles bases.

Date : du 6 au 8 juillet 2020

Visuel : ©Amélie Blaustein Niddam

Remaniement : Roselyne Bachelot nommée ministre de la culture
Don du sang: la fin des discriminations à l’égard des personnes ayant des relations homosexuelles votée par l’Assemblée
Loïs Rekiba

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *