Politique culturelle
Tiago Rodrigues est le nouveau directeur du Festival d’Avignon

Tiago Rodrigues est le nouveau directeur du Festival d’Avignon

05 juillet 2021 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le directeur du Théâtre national Dona Maria II à Lisbonne, qui ouvre ce soir le 75e Festival d’Avignon dans la Cour d’honneur avec La Cerisaie, en deviendra en 2022 le nouveau patron.

Claire Lasne Darcueil, José-Manuel Gonçalves et Romaric Daurier étaient en lice. Mais c’est finalement vers une candidature internationale que s’est tournée la présidence du festival. 

Tiago Rodrigues connait bien Avignon : il est pour la troisième fois invité par le Festival. En 2015, c’était pour le sexy Antoine et Cléopâtre. Dans un genre très différent, Sopro démontrait, une nouvelle fois, en 2017, sa finesse et sa justesse en apparaissant comme la fin d’un triptyque composé d’Occupation Bastille et de By Heart, qui cultivait l’idée qu’en cas d’exil, il fallait apprendre un livre par cœur. Ce soir, il revient donc, et pour la première fois dans la Cour d’honneur, avec une Cerisaie très attendue.

C’est donc le second artiste, après Olivier Py, à diriger l’institution créée en 1947 par Jean Vilar. Mais c’est la première fois qu’un européen occupe le poste. La nouvelle a été annoncée ce jour par Roselyne Bachelot-Narquin, à l’issue d’une réunion du conseil d’administration du festival, présidé par Françoise Nyssen. 

Sa nomination est une belle nouvelle. De Rodrigues on connaît le goût à la fois pour l’archive, les filiations et la modernité. Il ne serait pas étonnant qu’il se pare d’artistes associés pour penser sa vision du Festival.

Tiago Rodrigues prendra ses fonctions de directeur le 1er septembre 2022 afin de préparer l’édition 2023 du festival.

 Visuel : © Tiago Rodrigues – © Magda Bizarro

Farruquito au sommet
Denzo : « Je me considère comme le prince de Grigny » (Interview)
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture