Politique culturelle

Sur le plan juridique et culturel, le mariage homosexuel en plein tourment

Sur le plan juridique et culturel, le mariage homosexuel en plein tourment

19 novembre 2012 | PAR Marie Pichereau

Lors de la campagne présidentielle, François Hollande s’était positionné de manière favorable au mariage ouvert aux couples homosexuels. Désormais Président, le projet de loi a été mis en place, conformément aux promesses du chef de l’Etat et sera examiné par le Parlement début 2013.

La question du droit au mariage pour les couples homosexuels, n’était jusque là pas autorisé en France. Le projet de loi, qui permettrait de rendre ce mariage légal, est donc une sorte de petite révolution, pour nos grandes institutions. Malgré le fait que la France apparaisse comme archaïque sur cette question sociétale et culturelle (le dit mariage a été légalisé dans d’autres pays membres de l’Union Européennes: Pays-Bas 2001, Espagne 2005, Portugal 2010), on salue le geste certes tardif mais qui a le mérite d’être enfin traité. A l’heure actuelle les couples homosexuels ont la possibilité de signer un Pacte civil de solidarité ou de se mettre en « concubinage ». Hélas l’un comme l’autre, ces pactes n’offrent pas les mêmes garanties juridiques que le mariage. Le problème apparaît également lors de l’adoption faite par des couples homosexuels. Seul l’un des deux parents est considéré aux yeux de la loi comme « parent légal » de l’enfant. Dans le cas du décès de ce parent, le conjoint n’a aucun droit sur l’enfant, la garde peut lui être retirée. C’est donc la question de l’alliance et de la filiation, qui est au centre de ce projet de loi et qui remet par exemple en question le cas du livret de famille. La question juridique est elle aussi importante, puisque si le projet de loi est accepté, de nombreuses modifications seront apportées au Droit Civil ainsi qu’à notre Constitution.

Ce qui est évident également c’est que ce projet de loi prend comme adversaire farouche une culture religieuse ou du moins conservatrice, bien ancrée dans notre société. La question du mariage homosexuel devient donc un sujet culturel et juridique polémique voir même violent, au sein de notre Nation. Derrière un clivage qui ne se veut pas forcément politique (certaines personnalités du parti socialiste sont contre) c’est toute une institution et des valeurs qui doivent être revues. Les incidents qui se sont produits lors de la mobilisation anti-mariage gay durant ce week-end témoigne de la difficulté d’une évolution dans les moeurs de certains des Français.

Principalement portée par un cortège assez conservateur et catholique, la mobilisation s’est terminée par des incidents plus que décevants et anti-démocratiques. Ce genre de rassemblement qui se veut normalement pacifique a dérapé dans la violence. Des personnes ont été prises à partie et ont été roués de coups, certains photographes ont été molestés et les FEMEN ont carrément été prises en chasse par des manifestants « enragés ». C’est l’image d’une France primitive qui a éclaté au grand jour, ainsi que les symptômes d’un comportement rétrograde et dangereux pour notre société et notre culture.

Visuels: http://www.ville-labourboule.com

Dalí Monumenta au Centre Georges Pompidou
Uniqlo s’associe à Theory et lance une collection de doudounes
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *