Politique culturelle

Paris commémore le 51eme anniversaire de la répression du 17 octobre 1961

Paris commémore le 51eme anniversaire de la répression du 17 octobre 1961

17 octobre 2012 | PAR Charlotte Bonnasse

La mairie de Paris propose une commémoration de la répression sanglante contre des algériens pacifistes du 17 octobre 1961 (pour plus d’informations, voir notre article), aujourd’hui à 11h15 : Bertrand Delanoë cette fois accompagné de Missoum Sbih, ambassadeur d’Algérie à Paris, déposera une gerbe commémorative au pied de la plaque dédiée à la mémoire des victimes, à l’angle du Pont Saint-Michel et du Quai du Marché Neuf.

Cette cérémonie a lieu tous les ans depuis 2001, à l’initiative du maire de Paris Bertrand Delanoë qui avait pris l’initiative d’installer cette plaque commémorative. L’année dernière avait apporté son lot de nouveautés puisque le délai des 50 ans concernant la communicabilité et l’ouverture des archives de Paris était arrivé à son terme. Désormais, tous les documents ou presque concernant cette sombre affaire sont consultables par les chercheurs, et le voile a été levé sur les évènements.

Cependant, David Assouline a rappelé lors du Conseil de Paris qui s’est tenu les 15 et 16 octobre, que jamais une parole officielle de reconnaissance des faits n’avait été prononcée par l’Etat. Depuis 1961, l’évènement avait été « occulté, masqué, et souvent avec acharnement ». Le sénateur demande que « le silence qui entretient les blessures soit levé », et qu’une parole  de vérité soit enfin prononcée ouvertement. Bernard Delanoë a finalement souligné que l’initiative n’incombait pas nécessairement à la Mairie de Paris. A suivre.

Rappel des faits

1961, l’ancien collaborateur, pas encore condamné pour crime contre l’humanité, Maurice Papon est préfet de Paris. Il organise alors la répression sanglante d’une manifestation d’indépendantistes algériens le 17 octobre 1961. L’Algérie est encore française pour quelques mois, les réactions en Algérie et en France sont nombreuses. Alors que le gouvernement souhaite mettre en place un couvre-feu à destination des musulmans. Le FLN appelle les algériens résidant en France à protester pacifiquement contre une mesure jugée raciste. 200 personnes sont massacrées en plein Paris.


Une expo Man Ray express les 22 et 23 octobre à Paris
Was bleibt, un drame familial magnifiquement interprété par Lars Eidinger et Corinna Harfouch
Charlotte Bonnasse

2 thoughts on “Paris commémore le 51eme anniversaire de la répression du 17 octobre 1961”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *