Politique culturelle
Olivier Py présente son projet de pôle numérique autour de la FabricA d’Avignon

Olivier Py présente son projet de pôle numérique autour de la FabricA d’Avignon

25 octobre 2013 | PAR Hugo Saadi

 

20131010_1_6_1_1_0_obj4918978_1

 

Cet été Olivier Py, président du festival d’Avignon depuis le 1er septembre, évoquait dans le quotidien La Provence : « comme Vincent Baudriller et Hortense Archambault [les co-directeurs du Festival d’Avignon de 2004 à 2013, NDLR], je pense que pour être fidèle à lui-même, le Festival a besoin de se transformer… Donc il se transformera, d’autant que tout ce qui reste immobile n’a pas de valeur ». Mercredi 9 octobre il a présenté lors d’un débat organisé par Terra Nova Vaucluse aux politiques et aux citoyens son projet de quartier numérique autour de la FabricA.

Qu’est ce qu’est la FabricA ?

 La FabricA a tout d’abord été pensée dans le cadre du Festival d’Avignon, haut lieu de la création et de l’expérimentation artistique. Ouvert à un large public, le Festival ne possédait pas de salle pour que se répètent les nombreux spectacles qui y sont créés l’été. Un lieu de répétition était indispensable pour accroitre le rayonnement du Festival c’est pourquoi en septembre 2011 le projet a été présenté. L’inauguration de la FrabricA s’est déroulée le 6 juillet dernier avec la mise en fonction de 18 logements, d’un foyer, d’espace de vie, de locaux techniques et d’une grande salle. Tout au long de l’année des équipes artistiques travailleront dans ces lieux pour leurs prochaines créations. De plus, ce nouveau lieu est installé dans l’un des quartiers les plus défavorisés de la ville. Enfin la FrabricA dote le Festival et la ville d’Avignon d’un outil référent en Europe, véritable laboratoire de recherche et d’innovation qui accompagne les artistes et les spectateurs dans leur exploration de la création artistique.

En quoi consiste le projet présenté par Olivier Py ?

 Mercredi 9 octobre, à l’occasion d’une réunion publique initiée par la Fondation Terra Nova Vaucluse, Olivier Py, invité d’honneur de l’événement a présenté les grandes lignes de son projet. Le nouveau directeur du Festival d’Avignon a proposé aux représentants des principales listes qui s’affronteront aux municipales à Avignon au printemps prochain et des citoyens présents de créer un quartier numérique autour de la FabricA. Effectivement, il se base sur le principe que « les populations que l’on veut cibler ne sont pas très friandes de livres, par contre elle sont accros à leurs portables. ». Jean-François Cesarini, cofondateur de Terra Nova a décidé lors de cette réunion d’acter la création d’un groupe de travail autour de ce projet avec les candidats politiques. Selon lui « il est grand temps que les politiques s’emparent du Festival », ce sera désormais chose faite. À la suite de la réunion, il a été convenu devant plus de 400 personnes qu’un groupe de travail réunissant le Festival d’Avignon, ses partenaires, Terra Nova Vaucluse et les représentants des candidats aux élections, se réunirait prochainement pour construire les lignes directrices de ce projet afin de l’inscrire dans le programme national de « quartiers numériques » élaboré par le gouvernement. Enfin, un soutien de poids s’est fait connaître : l’avignonnais Paul Hermelin, PDG de Capgemini, un leader mondial du conseil en management et des services informatiques, ce qui pourrait faciliter la réalisation de cette initiative.

Le Festival d’Avignon créé en 1947 par Jean Vilar est le plus grand festival de création au monde. Lors de l’édition 2013 le taux de remplissage était de 95% avec un âge moyen de 40 ans, soit 5 ans de moins qu’en 1996. La part des tarifs jeunes représente désormais 11%, le projet de pôle numérique s’inscrit donc dans cette avancée visible lors des multiples représentations.

Visuel : © Valérie Suau

[Reportage] Atelier mash-up à l’ENSCI : création haut débit
[Critique] Tango Negro, les racines noires du tango, une histoire occultée
Hugo Saadi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *