Politique culturelle
Matthieu Roy et Cyril Teste mettent en place un Laboratoire des écritures scéniques

Matthieu Roy et Cyril Teste mettent en place un Laboratoire des écritures scéniques

27 octobre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Lionel Massétat vient d’être nommé à la tête de la Scène Nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines, avec un objectif très contemporain.

L’ex directeur de l’Onde devient à 48 ans le directeur de la scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines. Par communiqué, le ministère de la culture dévoile le projet : « en prenant appui sur les atouts du théâtre et la richesse de son environnement, un projet pluridisciplinaire construit sur une logique partenariale, largement ouvert sur le territoire de l’agglomération et du département, qui rassemble artistes, chercheurs, spectateurs, habitants et entreprises. »

Au sein du Théâtre de l’Onde, il avait mis en place le festival Immersion qui venait faire dialoguer les nouvelles esthétiques . Au sein de la Scène Nationale, il a demandé à Matthieu Roy et Cyril Teste de mettre en place un « Laboratoire des écritures scéniques chargé de faire des propositions en matière de programmation, de nouveaux modes de production, d’éducation artistique et culturelle, et de transmission tant en faveur des futurs professionnels que des amateurs. »

Avec ces deux metteurs en scènes, très proches de la fusion des questions sociétales dans une esthétique pointue, l’accent sera mis vers un dialogue avec tous les publics. D’ailleurs, Lionel Massétat souhaite mettre en place « Les rencontres In-Cité, le lieu fédérateur des acteurs de l’agglomération autour de grands débats de société à l’appui desquels la parole des artistes trouvera toute sa place au côté de celle des scientifiques et des philosophes. »

Visuel : © Christophe Raynaud de Lage Même les chevaliers tombent dans l’oubli par Matthieu Roy

Gagnez 10 vinyles de « Mouka Mouka » l’EP de Sia Tolno
[Live report] Nordik Impakt 2014, l’électro réveille la Normandie
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture