Politique culturelle

Marseille-Provence 2013 sera inaugurée les 12 et 13 janvier

Marseille-Provence 2013 sera inaugurée les 12 et 13 janvier

07 janvier 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Voilà, on y est. 2013, année où Košice est l’autre Capitale Européenne de la Culture. En bons chauvins, on retient plutôt que Marseille sera Capitale Européenne de la Culture. Simple ? Pas vraiment. Du côté français, ce n’est pas une ville qui est capitale mais une région. Pendant l’année, un espace allant de Arles à Marseille se couvrira d’expositions et d’évènements. Un programme qui ne fait pas le choix d’un virage aventurier.

Commençons par le début, il sera impossible de faire autrement. Le week-end des 12 et 13 janvier sera marqué par quatre temps forts festifs et de multiples propositions d’expositions. A Aix-en-Provence, la journée s’ouvrira avec l’inauguration d’un parcours d’art contemporain dans l’espace public. Xavier Douroux, commissaire de l’exposition, a choisi des grands noms de l’art contemporain — Yayoi Kusama, Thomas Houseago ou Ugo Rondinone, entre autres — pour bousculer une dizaine d’espaces dans la ville. A Marseille, la proposition semble plus aléatoire : « Au soleil couchant, Marseille se fait silencieuse avant d’amorcer le temps fort de ce week-end d’ouverture : celui d’une incroyable fête. Dans un grand centre-ville réservé aux piétons, chacun pourra découvrir un Marseille imaginaire, ponctué de spectacles, expositions, installations, bals et performances… » Une « grande clameur » viendra ici et là, autour d’un Vieux Port élargi, lancer des sons dans un embrasement de lumière. Sur l’ensemble du territoire couvert par MP-2013, une chasse au trésor devrait ravir les familles. Enfin, le quatrième évènement de cette inauguration est une mise en feu du Rhône par le groupe F, le spectacle sera à voir en direct d’Arles, dimanche à 18h30.

500 évènements dont 80 exposition viendront ponctuer l’année dans une proposition qui n’est pas allée chercher très loin dans la découverte. On retrouve des éléments présents dans l’actualité culturelle de façon durable, tel le Ballet Preljocaj, installé à Aix depuis 1996, où le MUCEM, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, s’il est inauguré au printemps, en plein Marseille Provence 2013 n’est pas un musée construit pour l’occasion. La Fiesta des Suds fêtait il y a peu ses 20 ans. Le programme semble surfer sur la vague, proposant des rendez- vous qui auraient eu lieu de toute façon. La Caisse des Dépôts annonce  pourtant  un budget de 91 millions d’euros.

L’originalité est ailleurs, elle est dans le fait de lier un territoire connu pour ses scores FN et ses règlements de comptes par la culture et de proposer des parcours de visites ponctués de performances, de spectacles et d’expositions. Elle est dans les évènements qui permettront à chacun de découvrir différemment sa ville. La proposition d’ouvrir gratuitement l’Opéra de Marseille pour une journée de concert dimanche, ou, plus loin dans la programmation, dans un autre style, le dance floor à ciel ouvert, Parc Borely, David Guetta et Mika à l’appui le 23 juin, devrait attirer la foule. Là, pas de gratuité, il faudra compter 44 euros par personne.

Un programme qu’il faut vivre pour comprendre, cela serait un bon résumé de cette ville mystérieuse qui ne se laisse pas facilement conquérir. Trois épisodes à venir ce week-end : « Marseille Provence accueille le monde », au printemps, « Marseille Provence à ciel ouvert » et pour l’été « Marseille Provence aux mille visages »

On y sera, on vous racontera !

 

Les dix incontournables de la semaine du 7 janvier
Théâtre : les 10 pièces à ne pas rater en janvier
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “Marseille-Provence 2013 sera inaugurée les 12 et 13 janvier”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *