Tendances
Les dix incontournables de la semaine du 7 janvier

Les dix incontournables de la semaine du 7 janvier

07 janvier 2013 | PAR Sandra Bernard

En cette semaine de rentrée et malgré les soldes qui arrivent à grand pas, la culture n’est pas en reste. La variété est au programme entre cinéma, expositions, soirées il serait vraiment dommage de bouder son bonheur.

Cinéma :

Cette semaine, la cinémathèque nous gâte avec le début de la rétrospective Luigi Comencini. Pendant près de deux mois, du 9 janvier au 3 mars 2013, l’un des grands maîtres du cinéma italien d’après-guerre est mis à l’honneur. Si ses premier films sont représentatifs d’un néo-réalisme tempéré par les conventions du film noir (La Traite des blanches) ou du mélodrame (Tu es mon fils). Il participe à l’éclosion de la grande comédie italienne, à la fin des années 1950 et dans les années 1960, mélange le comique de situations, la satire sociale et la réflexion historique (La Grande Pagaille, L’Argent de la vieille, Mon Dieu, comment suis-je tombé si bas ?). Il n’abandonne pas pour autant les sujets sérieux, voire tragiques (L’Incompris). Cinémathèque française, 51 rue de Bercy Paris 12e, Métro Bercy – Lignes 6 et 14 Bus : n°24, n°64, n°87

Toujours dans la veine nostalgique, place au glamour et à l’élégance. A l’occasion des 20 ans de la disparition d’Audrey Hepburn, deux de ses films mythiques ressortent en salle : Diamants sur canapé (1961) et Vacances romaines (1953), une bonne occasion de voir ou de revoir la belle élégante sur grand écran et même en haute définition puisque Diamants sur canapé est projeté en 4K.

Expositions :

Côté expositions, l’histoire est au rendez-vous en commençant par le Moyen-Âge. C’est en effet la dernière semaine pour découvrir le Paris médiéval et ses belles demeures aux archives nationales. Hôtel de Soubise – 1er étage 60, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris, Métro / RER : Hôtel de Ville, Rambuteau, Saint-Paul, Châtelet-les Halles, Arts-et-Métiers, Bus : 29, 58, 67, 69, 70, 72, 74, 75, 76, 96 du 17 Octobre 2012 au 14 Janvier 2013, horaires : 10h-17h30 semaine | 14h-17h30 week-end | fermé mardi, tarifs : 6€ | 4€ tarif réduit

On saute quelques siècles pour se retrouver en pleine période romantique. Dernière chance de contempler la collection de quelque quatre-vingts Vues d’intérieurs du XIXe siècle européen, réunies par le célèbre collectionneur Eugene V. Thaw au Musée de la Vie Romantique. Musée de la Vie Romantique : 16, rue Chaptal 75009 Paris 9, métro : Pigalle, Liège, Saint-George. Tarifs : 3.50 euros (Jeunes), 5 euros (Tarif Réduit), 7 euros (Plein Tarif).

Dans un esprit plus bohème, le Musée du Montmartre nous invite à découvrir le mythique cabaret du Chat Noir à travers plus de 200 oeuvres. Ce cabaret du siècle dernier qui fit tant parler de lui grâce aux artistes et écrivains qui venaient y converser : Edouard Vuillard, Claude Debussy, mais aussi Emile Cohl et Henri de Toulouse-Lautrec participèrent à l’âme de cet espace si inhabituel. Le Chat Noir, créé par Rodolphe Salis en 1881, n’est pas un cabaret de joie mais de culture, à l’image des Salons philosophiques des Lumières où se retrouvaient les penseurs ; au Chat Noir, « on coudoie les hommes les plus illustres de Paris, qui s’y rencontrent avec des étrangers venus de tous les points du globe ». Ce Cabaret, malgré sa disparition dans les années 1920, est gravé dans la mémoire collective. Musée du Montmartre 12, rue Cortot 75018 Paris Métro ligne 12, stations Lamarck-Caulaincourt ou Abesses, ligne 2 station Anvers, Tel : +33 (0)1 49 25 89 37, ouvert tous les jours de 10h à 18h. Tarifs : Plein tarif : 8 EUR, 18-25 ans : 6 EUR, 10-17 ans : 4 EUR, Gratuit pour les moins de 10 ans

Enfin, le toujours aussi déjanté 104 propose une exposition qui parlera au plus grand nombre tant sur sa forme que sur son fond: la rupture sentimentale. C’est ainsi qu’est né le musée des coeurs brisés. Il présente des objets hétéroclites issus d’une collecte automnale auprès du grand public. Cet espace éphémère qui a ouvert ses portes pour la première fois en France, en association avec le Musée des Cœurs Brisés de Zagreb ; propose une expérience inédite à la fois intime et universelle, la présentation d’un patrimoine émotionnel, bousculant les frontières de l’identité, de la culture et des disciplines artistiques.

Visuel : (C) ABN

Théâtre :

Attention frissons ! Guillaume Vincent, met en scène un spectacle fantastique dans tous les sens du terme. Cela s’appelle La nuit tombe et l’on y croise plusieurs destins tourmentés qui s’entremêlent. Guillaume Vincent installe un genre nouveau, le fantastique, dans une esthétique chic où les robes sont fifties et les talons hauts, à l’exception du génie Maury qui traverse la pièce en culotte courte. Cela se passe au Théâtre des Bouffes du Nord 37 bis Boulevard de la Chapelle  75010 Paris, Métro La Chapelle, Gare du Nord, 01 46 07 34 50, du mercredi au samedi à 21h, le mardi à 19h (sauf le mardi 8 janvier à 21h) et le dimanche à 16h à partir du 8 janvier 2013.

Dans un genre introspectif Je suis né le jour de mon anniversaire, retrace les doutes et les hésitations d’un foetus face à ce qu’il imagine que sera sa vie, à la lumière des informations partielles dont il dispose. … A l’abri de toute influence, il bénéficie d’une position unique – elle ne se représentera plus – pour engager une réflexion sur la liberté, sa liberté de “naître…ou ne pas naître…” Le fond de sa pensée pourrait se résumer ainsi : Le jeu en vaut-il bien la chandelle ? A la Manufacture des Abbesses, 7, Rue Véron – 75018 Paris 18ème, métro Abbesses, tel 0142334203

Soirée :

Pour la première fois d’une longue série (enfin on l’espère), toutelaculture.com organise sa première soirée dédiée à « Toutes Les Cultures ». Au programme, 4 des meilleurs Dj’s de la scène Parisienne aux inspirations multiculturelles !!! SONO GRINGO SOUNDSYSTEMA !!! (No Fate / Specimen Urbain), DJ TOM B. (Avenida Brasil – Paris), DJ INTI AKA L-CHINO (La Revancha/Alternativa), MOSCA VERDE (Subklub Records/Harlem Funk Trotters). Le rendez-vous tant attendu est le Vendredi 11 Janvier à l’Alimentation Générale [ALG], 64 Rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris, Métro Goncourt, Couronnes, Parmentier, 01 43 55 42 50, 10€ avec 1 conso à partir de 22h !

Enfin, pour vous faire patienter jusque là, le 8 janvier (demain) de 20h30 à 23h00, le Gambetta Club accueillera Suburblight en concert. Suburblight joue un rock alternatif avec un son indie teinté de grunge, d’accents pop et aux lignes mélodiques marquées. Le Gambetta, 104, Rue de Bagnolet, 75020 Paris 20, métro Gambetta, Alexandre Dumas, Maraîcher, 01 43 70 52 01,  Entrée Gratuite.

Visuel (c) : affiches des expositions, des films, des concerts…

Infos pratiques

Devant un champ obscur, le nouveau livre photo de Corinne Mercadier
Marseille-Provence 2013 sera inaugurée les 12 et 13 janvier
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *