Politique culturelle
Les nouveaux pensionnaires prennent leurs quartiers à la Villa Médicis

Les nouveaux pensionnaires prennent leurs quartiers à la Villa Médicis

16 juin 2015 | PAR Yaël Hirsch

Vendredi 12 juin 2015, lors d’une cérémonie solennelle, au Salon des Maréchaux (Ecole Militaire) le Ministère de la Culture recevait les 16 pensionnaires 2015-2016 de la Villa Médicis pour l’année 2015-2016. Cette liste avait été arrêtée le 22 mai dernier. « Une promotion d’artistes et de chercheurs âgés de 25 à 44 ans, avec des profils très diversifiés et des projets de recherche souvent pluridisciplinaires ».

Depuis 1666, l’Académie Française de Rome est une résidence très prisée pour les jeunes artistes; elle a permis en leurs temps à des compositeurs tels que Berlioz, Bizet ou Debussy de se frotter au soleil Romain et de se concentrer pleinement à l’évolution de leur oeuvre.

Souvent de profil plutôt classique, les heureux élus à une telle position sont de plus en plus avant-gardes. Par exemple, les 4 plasticiens sélectionnées fonctionnent par binôme : les graffeurs Lek et Sowat avaient investi en 2012 les espaces « off » du palais de Tokyo, et les artistes conceptuelles Alexandra Sand et Adina Mocanu avaient transformé un espace public de Marmatie en musée en 2014.

Selon le communiqué du ministère, les 14 propositions des futurs pensionnaires « traversent les frontières des langages et des formats, en maintenant une large part de pratiques spécifiques et ancrées dans une longue tradition, mais aussi en s’ouvrant à des domaines encore peu ou pas représentés à la Villa Médicis, tels que l’illustration, le graffiti, la performance ou le design urbain.

Côté composition, les artistes retenus sont : Fabrice Denys (dit Fantazio), Kenji Sakai, Sébastien Roux et Jackson Fourgeaud (dit Jackson). Le réalisateur Philippe Petit (Danger Dave) a été choisi dans la catégorie « Écriture de scénario cinématographique ». Les historiens d’Art Julie Cheminaud, Anne-Violaine Houcke, les écrivains Mehdi Belhaj Kacem, Oscar Coop-Phane (27 ans, Prix de Flore 2012 pour Zénith-Hôtel, son premier roman), Anne-Margot Ramstein et le chorégrpage Laurent Bazin font également partie de cette promotion.

visuel : photo de profil de la Villa Medicis sur facebook

[Champs-Elysées Film Festival 2015] – Jeremy Irons – Une Masterclass Grande Classe !
Gagnez 2×2 places pour Haïku – Superclub au Grand Palais le 19 juin
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture