Politique culturelle
La réserve citoyenne, qu’est ce que c’est?

La réserve citoyenne, qu’est ce que c’est?

19 février 2015 | PAR Mathilde Dumazet

François Hollande en avait parlé dans sa conférence de presse, Najat Vallaud Belkacem a lancé le 16 février sur ses comptes twitter et facebook les préinscriptions pour la Réserve Citoyenne. Quelle mesure se cache derrière ce nom militaire?

La Réserve Citoyenne s’inscrit dans un ensemble de mesures post-attentat du 7 janvier pour l’Education et la transmission des valeurs républicaines à l’école. Elle vise à centraliser les interventions bénévoles de professionnels dans le milieu éducatif. De nombreuses initiatives existent déjà. Professionnels, associations, parents, retraités et étudiants interviennent aujourd’hui, et depuis longtemps, en milieu scolaire pour présenter leurs activités et apporter un complément aux enseignements des professeurs. Selon le gouvernement, ces initiatives sont néanmoins peu dispensées sur le territoire. La mesure vise donc à mieux équilibrer les interventions en regroupant leur organisation au sein de l’académie.

Les milieux particulièrement visés par la mesure sont les arts, les médias, la culture, l’environnement, la mémoire, l’histoire, la citoyenneté, les valeurs de la République, le droit (des femmes), la santé et la prévention, l’international et bien sur le monde professionnel. Un champ d’action assez large qui vise à recruter le plus grand nombre de bénévoles sans pour autant définir le contenu des valeurs à transmettre.

La mesure facilite et complique à la fois ce genre d’action. La centralisation de l’organisation permettra un nombre plus grand d’interventions, mais elle réduira peut être les initiatives à l’origine des parents d’élèves notamment ou encore celles des retraités. Leur motivation pour venir présenter leur activité est souvent due à la présence de leur enfant (ou petit-enfant) dans la classe concernée. On peut aussi se demander sur quels critères les académies et le rectorat choisiront de répartir les « réservistes ». Quelle école pour quelle association ? Quelle zone pour quelle type de métier ? Il faudra faire attention à ne léser personne et à ne pas stigmatiser sous couvert d’action citoyenne.

twit najat

Plusieurs critiques se sont élevées contre cette mesure, notamment de la part de certains adhérents de la Manif pour tous qui utilisent leurs vieilles et écœurantes rengaines de l’époque de l’ABCD de l’égalité (type « les Femen viendront diffuser les méfaits de la GPA »). D’autres, moins insultants mais peu informés de ce qui se fait déjà dans les écoles, dénoncent le recours de l’Etat au bénévolat « alors que le budget de l’Education est le plus important de tous ».

Un mois et demi après les attentats contre Charlie Hebdo, le politique a réinvesti chaque mesure qui tente de ranimer le partage de valeurs et d’expérience formatrice et ce, surtout au sein de l’école. On peut tout de même se féliciter des 1300 candidatures depuis le lancement de la procédure. 1300 potentiels réservistes et potentiels vecteurs d’éducation.

Les vernissages de la semaine du 19 février
« Darwin’s Game » T1 : Urban Hunt !
Mathilde Dumazet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture